Aeronautique.ma
Aeronautique.ma







International

AFRAA 2012: Pour Boeing, l'Afrique aura besoin de 900 nouveaux avions de ligne d'ici à 2031


AFRAA 2012: Pour Boeing, l'Afrique aura besoin de 900 nouveaux avions de ligne d'ici à 2031
L'Afrique aura besoin de 900 nouveaux avions de ligne d'ici à 2031, a annoncé ce lundi le vice-président des ventes de Boeing Commercial Airplanes, Van Rex Gallard à l'occasion de la 44e assemblée générale annuelle de l'association des compagnies aériennes africaines (AFRAA), à Johannesburg qui se tient du 18 au 20 novembre 2012.

"Les pays de l'Afrique du Nord ont eu des problèmes suite au printemps arabe, mais la croissance arrive et elle va se poursuivre dans des pays tels que l'Algérie, l'Egypte, le Maroc," a précisé Gallard. "Il ya une solide infrastructure dans ces pays. Ils ont en fait accès au financement et ils sont technologiquement prêts à être compétitif, principalement avec l'Europe."

La croissance en Afrique est également en plein essor, avec des acteurs majeurs en Ethiopie, le Kenya et le Rwanda. "L'Ethiopie est le deuxième pays au monde qui a pris livraison du dreamliner 787, après les Japonais." L'Éthiopie s'était engagée à développer le secteur de l'aviation civile qu'il considère comme un outil pour stimuler son économie. "Ils ont le soutien total du gouvernement. Leur but est d'avoir une plaque tournante très forte dans cette partie du monde. La même chose pourrait être dit à propos du Kenya."

Gallard a déclaré qu'il était impressionné par la croissance de South African Airways (SAA), Comair et Kulula.com. SAA a pu survivre alors que l'Afrique du Sud a vu plus de 10 compagnies aériennes passer dans les 21 dernières années, la dernière étant 1Time, qui a été mise en liquidation provisoire au début du mois.

A propos du Nigeria, Gallard le décrit comme un «joyau» en Afrique de l'Ouest. "L'immensité du pays et sa richesse fait de lui un point d'ancrage pour l'Afrique occidentale. Le Cameroun, l'Angola et la Guinée équatoriale sont d'autres exemple où l'industrie de l'aviation est en hausse".

«La concurrence est le facteur clé expliquant pourquoi de nombreuses compagnies aériennes ne sont pas profitables dans la région. En effet, le prix du carburant est très élevé. Dans certains cas, il est de 40 pour cent des coûts d'exploitation des compagnies aériennes», a-t-il ajouté.

L'Afrique a connu une croissance de cinq pour cent au cours des dernières années, et Boeing Commercial Airplanes prévoit une croissance annuelle de 5,6 pour cent pour les 20 prochaines années. Gallard a déclaré un total de 850 Dreamliner Boeing 787 avaient été vendus depuis le lancement de l'avion. Environ 50 d'entre eux ont été achetés ou loués par des compagnies africaines.

Aeronautique.ma

Mardi 20 Novembre 2012

Mots clés : afrique, boeing


Maghreb | International | Dépêches





Newsletter









Galerie
MAS2014_10071
Des avions russes
MAS2014_0013




Recommandez Aeronautique.ma








Top Aviation Sites
AVIATION TOP 100 - www.avitop.com Avitop.com