Aeronautique.ma
Aeronautique.ma







International

Accident d'avion à Sao Paolo


Un Airbus A-320 de la compagnie brésilienne TAM avec 176 passagers à bord s'est écrasé mardi contre un entrepôt situé à l'extérieur de l'aéroport de Congonhas après un atterrissage raté, qui pourrait avoir fait 200 morts.

Si ce bilan était confirmé, il s'agirait du plus grave accident de l'histoire aérienne du Brésil.

Le  vol 3054 de la TAM avait quitté Porto Alegre (sud) à 17h16 (20h16 GMT)et a dérapé sur la piste détrempée par deux jours de pluie de  l'aéroport de Congonhas, en plein centre de Sao Paulo, à 18h50.

L'avion est sorti de l'aéroport, a traversé une avenue attenante et a heurté de plein fouet un local de TAM Express, filiale de la compagnie aérienne.Des témoins ont fait état de plusieurs explosions. L'appareil a entièrement disparu à l'intérieur de l'édifice en flammes. Seule la queue de l'avion était visible de l'extérieur.

Un temoin, Ialmo  Junior Matos, vendeur de matériel électronique, a raconté que "l'avion a accéléré en arrivant au bout de la piste d'atterrissage et a tenté de redécoller, mais c'est alors qu'il est entré dans le bâtiment et a explosé".

Selon le colonel des pompiers Manuel Antonio de Silva Araújo, il est peu probable qu'il y ait des survivant parmi les passagers du vol 3054 de la TAM. "Il y deux 200 morts ici", a dit le colonel da Silva Araujo au maire de Sao Paulo, Gilberto Kassab, venu sur les lieux de l'accident, en pleine zone urbaine.

Le gouverneur de l'Etat de Sao Paulo, José Serra, a confirmé à la presse qu'il serait sans doute impossible de retrouver des survivants. Selon lui, les pompiers estiment que la température a atteint les 1.000degrés dans l'avion en flammes, ce qui rendra difficile l'identification des corps.

Le premier bilan officiel faisait état à 03h00 GMT de 25 corps retirés de l'avion et de 16 morts retrouvés dans les décombres de l'entrepôt heurté par l'Airbus A-320 de la TAM. Douze blessés dans l'entrepôt ont été hospitalisés.

Deux heures après l'accident, les pompiers avaient réussi à maîtriser l'incendie principal. Mais, plus tard, le feu a repris de la vigueur et les flammes se sont étendues à un édifice contigu, a constaté unejournaliste de l'AFP.

Quelque 150 pompiers et 50 camions ont été mobilisés.

Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a décrété un deuil detrois jours et a demandé au commandant de l'armée de l'aire, JunitoSaito, de se rendre sur les lieux.

Lula a exprimé sa"consternation" et a assuré que "toutes les enquêtes nécessaires seront menées pour éclaircir les causes de cette terrible tragédie".

L'aéroport de Congonhas a été fermé pour les atterrissages et les décollages et les vols prévus ont été transférés vers l'aéroport international de SaoPaolo, à Guarulhos, ainsi qu'à Campinas, à 100 km de Sao Paulo.

En septembre dernier, un Boeing 737 de la compagnie brésilienne Gol s'était écrasé dans l'Etat du Mato Grosso (centre ouest) après un accrochage en vol avec un jet privé, un accident qui avait fait 154morts.


AFP

Jeudi 19 Juillet 2007


Maghreb | International | Dépêches





Newsletter









Galerie
MAS_20140007
2010_F16_3.jpg
Dreamliner0002




Recommandez Aeronautique.ma






Dans le forum

Film parodique !

Humour - Vendredi 11 Août - Alexandre

Vidéo du KR-030 Topaz

Humour - Samedi 5 Août - Patrice

votre email

Questions / Réponses - Samedi 5 Août - khmalech

L'avion électrique hybride d'EADS

Actualités - Mardi 1 Août - Aeronewstv


Top Aviation Sites
AVIATION TOP 100 - www.avitop.com Avitop.com