Aeronautique.ma
Aeronautique.ma







Maghreb

Air Algérie: La grève surprise des pilotes n’aura finalement duré qu'une matinée


Air Algérie: La grève surprise des pilotes n’aura finalement duré qu'une matinée
Les pilotes de la compagnie Air Algérie, qui ont entamé un mouvement de débrayage dans la matinée de samedi, ont repris du service dans l'après-midi de la même journée, a-t-on constaté au niveau de l'aéroport international Houari Boumediene d'Alger.

Le débrayage de samedi a surpris tout le monde, puisque le préavis de grève, déposé il y a plus d’une semaine, avait mentionné le 19 mai comme journée de protestation. Le SPLA (Syndicat des pilotes de ligne) a ainsi avancé la grève d’un jour, parce que, selon les même sources , « la direction d’Air Algérie voulait saboter le mouvement en essayant de négocier avec les pilotes de l’autre syndicat, celui de l’UGTA ».

Pour dénouer la situation, le PDG d'Air Algérie, Mohamed Salah Boultif, s'est rendu à l'aéroport d'Alger où il a eu des discussions avec le syndicat des grévistes.

Le mouvement de grève n'a pas concerné que l'aéroport d'Alger. Celui de Ahmed Ben Bella à Oran (deuxième plus grande ville du pays et située à 420 km à l'ouest de la capitale) a également été touché, selon le site internet Maghreb Emergent. Ce débrayage "sans préavis", qui concernait des vols domestiques et étrangers, est motivé par des revendications salariales, ont précisé des pilotes grévistes rencontrés sur les lieux du débrayage. Ils revendiquent l'application du protocole d'accord qui date de deux ans.

Les pilotes revendiquent aussi l'élaboration d'un statut particulier (régime spécifique) du pilote conformément à la loi du travail 90-11, notamment son article 11". Cette loi stipule que "le contrat est réputé conclu pour une durée indéterminée sauf s'il en est disposé autrement par écrit. Lorsqu'il n'existe pas un contrat de travail écrit, la relation de travail est présumée établie pour une durée indéterminée."

Air Algérie a été secouée ces dernières années par plusieurs mouvements de grève ayant impliqué le personnel naviguant. En juillet 2011, soit en pleine période estivale, des milliers de voyageurs en partance de France vers des aéroports algériens ont été bloqués pendant quelques jours notamment au niveau d'Orly (Paris) et Marseille, deux villes qui renferment la plus grande communauté algérienne dans le monde.


Revue de presse

Dimanche 19 Mai 2013


Maghreb | International | Dépêches





Newsletter









Galerie
MAS20140307
DSC02265.jpg
DSC02477.jpg




Recommandez Aeronautique.ma








Top Aviation Sites
AVIATION TOP 100 - www.avitop.com Avitop.com