28/11/2014
18:57



Aviation civile

Arrêt de tous les vols d'Air Sénégal international

La compagnie Air Sénégal International (ASI), confrontée à des procédures judiciaires engagées par l'Etat sénégalais, a cessé vendredi tous ses vols, a annoncé la Royal Air Maroc (RAM), assurant qu'elle maintient sa proposition de feuille de route pour un désengagement concerté afin de sauver l'entreprise.


Arrêt de tous les vols d'Air Sénégal international
«Aujourd'hui, Air Sénégal International a cessé d'opérer et a dû arrêter tous ses vols», indique un communiqué de la RAM rendu public vendredi matin à Dakar.

Cette fin d'exploitation «est la conséquence inévitable de la situation créée par la partie sénégalaise qui a pris, malgré les multiples mises en garde de Royal Air Maroc, des décisions qui ont nui à l'existence même de sa compagnie nationale, à l'emploi du personnel et aux facilités de déplacement de ses passagers», selon la même source.

Toutefois, «au nom de l'amitié séculaire qui lie les deux pays», la RAM affirme maintenir sa proposition de «feuille de route» pour un désengagement «progressif et concerté» d'ASI et la présentera à nouveau devant une commission mixte qui vient «enfin» d'être convoquée par la partie sénégalaise pour le 29 avril.

Cette proposition constitue, selon la compagnie marocaine, la «seule plate-forme» devant permettre la concrétisation de la volonté de l'Etat du Sénégal de prendre le contrôle de sa compagnie nationale dans les meilleures conditions, tout en garantissant sa survie et son développement.

ASI avait été créée en novembre 2000 avec un capital de 10,858 millions d'euros, détenus à raison de 51 pc par la RAM et 49% par l'Etat du Sénégal.

Enumérant les raisons qui ont provoqué l'arrêt des activités de sa filiale sénégalaise, la RAM déplore que l'Etat du Sénégal a adopté depuis 2004 une attitude «inexplicable d'animosité déclarée» envers Air Sénégal International, en lui retirant l'activité d'assistance au sol, ainsi que les répercussions «catastrophiques» de l'annonce par l'Etat du Sénégal de sa décision unilatérale de prendre le contrôle de sa compagnie nationale, «toujours non concrétisée à ce jour».

L'éviction «abusive» d'ASI de l'opération de pèlerinage 2008 a, quant à elle, fait subir à cette compagnie un préjudice financier «très lourd qui a fragilisé davantage sa situation financière», et les procédures judiciaires engagées par l'Etat du Sénégal, et en particulier la saisie des comptes d'Air Sénégal International, ont provoqué la «réticence» des loueurs d'avions, réduisant ainsi la flotte à deux appareils, et empêché la compagnie de payer les fournisseurs, «la menant inexorablement vers la situation actuelle de cessation de paiement», ajoute la RAM.

Le tribunal de Dakar a condamné récemment la RAM à continuer à gérer ASI et désigné un expert pour effectuer un audit de la compagnie maroco-sénégalaise.

La RAM avait exprimé en son temps sa «surprise» de recevoir une telle assignation en justice, mettant en garde contre ses conséquences sur la survie d'Air Sénégal.

«Tous ces actes illustrent clairement la démarche négative constante de la partie sénégalaise qui a conduit son pavillon national vers l'échec actuel», déplore la RAM rappelant le projet d'accord qu'elle avait soumis aux autorités sénégalaises et comportant des propositions «généreuses» pour assurer la survie de leur compagnie nationale.

Le partenaire sénégalais, selon la compagnie marocaine, «a non seulement opposé un silence absolu sur ce projet, mais a privilégié la voie de la confrontation judiciaire à la recherche du dialogue».

La RAM assure avoir déployé «tous» les efforts nécessaires en vue d'éviter cette «triste fin qui met en péril l'emploi de plus de 500 salariés».

Par ailleurs, la RAM va prendre en charge le rerouting, dans la limite de ses moyens et de ses capacités.

MAP

Vendredi 24 Avril 2009

Mots clés : asi, ram, sénégal


Commentaires

1.Posté par gael le 25/04/2009 18:04

Le senegal a tout fait pour pourrir la situation exprès, je soupçonne un deal avec Arik air.... En fait ce partenariat ne pouvait pas marcher car Casablanca et Dakar sont trop proche le développement de l'un se faisant au détriment de l'autre et objectivement la croissance du réseau de la RAM sur l'Afrique de l'ouest a couper cour les ailes d'air senegal international.
Il se serait passer la même chose si la Ram était détenu majoritairement par Iberia ou air France finit les vols sur New-York, Montréal , le Moyen-Orient ou les destinations européennes secondaires il faudrait faire obligatoirement un vol via CDG ou Madrid.... Les relations senegalo-Marocaines sont excellentes mais pas au point d'accepter indéfiniment une situation pareil : Air Sénégal ne détenait d'ailleurs que 25% de part de marche su r DKR avec 3 B737, 1 Dash comment pouvait il concurrencer AF avec un 777-300/200 ou la RAM avec 2 vols quotidiens 30 % moins chère sur l'Europe....sans parler de SN,IB,AZ,UX et tous les charters pour ne parlait seulement que du marche européen.

2.Posté par diarra le 26/04/2009 21:38

j esper que cette situaton ne va pas gache notre relation entre le senegal et le maroc car on a des choses mieux en core que ses probleme de mal entandu

3.Posté par Kate le 03/05/2009 23:05

Bonsoir,
J'ai pris 2 billets d'avion A/R pour Bissau via Dakar par Air Sénégal par une agence de voyage. J'ai 2 sons de cloches, 1 )de l'agence qui me dit que la situaltion va s'améliorer et que nous allons si cela ne s'améliore pas avant le départ prévu le 12 mai, être redirigé sur une autre compagnie. 2) Air Sénégal que j'ai appelé me conseille de me faire rembourser mes billets et de partir avec une autre compagnie car seul les vols retours sont aujourd'hui assurés, les nouveaux départs sont tous annulés. Quelqu'un a-t-il eu d'autres infos, merci d'avance.

Nouveau commentaire :

Avis important : Nous ne sommes pas responsables des messages postés sous les articles de notre site et nous ne garantissons aucunement la précision, l'utilité, ni si l'information est complète, et nous ne sommes pas responsables du contenu de ceux-ci.

Dans la même rubrique
< >

Industrie | Aviation civile | Aviation militaire | Espace | Sport | AEROEXPO 2010



Facebook
Twitter
Rss
Mobile
YouTube

























 







All Aviation Sites
Top Aviation Sites
AVIATION TOP 100 - www.avitop.com Avitop.com