Aeronautique.ma
Aeronautique.ma







International

Israël espionne les pays arabes via Eurocopter

Certains pays du Golfe négocient, à l’heure actuelle, l’achat de plus de 150 hélicoptères de transport et de combat «Super-Puma» et Eurocopter. Ceci, sans savoir que ses appareils sont truffés d’électronique de fabrication israélienne. Enquête


Israël espionne les pays arabes via Eurocopter
L'industrie européenne n'en finit pas de faire les yeux doux à Tel Aviv, relayé par de puissants lobbies israéliens bien implantés dans l'industrie et le monde des affaires. Dernier exemple en date, le choix par la société franco-allemande, Eurocopter, d'équiper son dernier hélicoptère de combat d'un missile antichar israélien, le «Spike de Raphaël».
Ce dernier est largement utilisé dans la bande de Gaza et en Cisjordanie pour assassiner les dirigeants politiques et militaires palestiniens. La France qui est pourtant un fabricant historique de missile antichar tels que le HOT et le Milan équipant à plusieurs milliers d'exemplaires les armées des pays du Golfe, montrant déjà leur efficacité par le passé, s'est vu imposer le dictat des réseaux sionistes.
Ce qui laisse dans le désoeuvrement des grandes villes françaises des milliers d'ouvriers maghrébins en quête de travail.
Soutenue par les lobbies juifs, particulièrement américains,l'industrie de défense israélienne ne cesse de renforcer ses positions à l'étranger. Après l'Inde, et les violations répétées de l'embargo d'armement en Chine, Israël continue de tisser sa toile. En effet, les sociétés israéliennes utilisent les ventes d'équipements civils et la bienveillance d'entreprise comme Eurocopter pour faire leurs percées des cercles de décisions des gouvernants des pays arabes. Dans ce cadre, la société israélienne Elbit a été choisie par Eurocopter pour équiper sa dernière génération d'hélicoptère de transport, Super-Puma ainsi que le tout nouvel hélicoptère de combat Tigre, conçue et fabriqué par la compagnie franco-allemande. Rappelons que le Tigre est l'un des hélicoptères les plus performants au monde, capable de réaliser les mêmes figures aériennes qu'un avion de combat et doté d'une électronique de pointe.
Les appareils très sophistiqués posés par Elbit qui disposent d'un cockpit des plus perfectionné où ordinateurs et écrans ont remplacé les bonnes vieilles aiguilles et cadrans. En effet, Elbit a mis en place l'ordinateur central en charge de calculer tous les éléments de navigation, de mémoriser les plans de vol et de commander tous les écrans ainsi que le pilote automatique. Chez Eurocopter, la partie française reste peu loquace sur un point de détail qu'elle a volontairement omis de préciser à son client. Mais, certains correspondants allemands d'EADS, la maison mère, se montrent plus décomplexés à l'égard du lobby israélien. Ces derniers, toujours hantés par le sentiment de culpabilité lié à la Seconde guerre mondiale, n'ont de cesse de favoriser les relations avec les Israéliens.
Andreas Loewenstein, directeur de la stratégie serait le fer de lance sur lequel s'appuient les lobbies israéliens en Europe pour imposer leurs produits. Pour justifier le choix d'Elbit et d'autres sociétés israéliennes, les correspondants allemands se montrent plus décomplexés à l'égard du lobby israélien. Ainsi, ils affirment que «Eurocopter est un leader mondial de l'hélicoptère, et il paraît naturel, le cas échéant, que la société cherche à acheter les meilleurs produits, aux meilleurs prix, ce qui s'applique aux équipements électroniques made in Israël».

L'Algérie piégée
Plus grave encore, l'information publiée par notre confrère bahreini Al-Wasat, dans laquelle, on raconte comment les autorités algériennes ont ainsi appris, à leur dépend, une fois les deux nouveaux hélicoptères de transport VIP de type Super-Puma, destinés à la présidence de la République, achetés et livrés, que tous les équipements électroniques étaient d'origine israélienne. Les interlocuteurs français à l'origine de l'achat, ont «oublié» de préciser quelques petits détails gênants à leurs clients : l'ordinateur de bord est fabriqué en Israël.
Conséquence, le président de la République algérienne, Abdel AzizBouteflika sera ainsi dépendant du bon vouloir de Tel-Aviv pour assurer les réparations d'équipements indispensables au vol. Plus grave encore,certains experts estiment que lors d'une réparation ou une maintenance des équipements faits en Israël, les informaticiens d'Elbit pourraient facilement explorer la mémoire de l'ordinateur de bord pour étudier les trajets et les zones d'atterrissage du président algérien, voire provoquer la perte de contrôle de l'appareil ; et même, de programmer des pannes de l'appareil en vol. Un véritable cadeau fait par Eurocopter aux services secrets israéliens. Si l'Algérie avait mis du temps avant de découvrir le pot aux roses, la Libye, elle, avait plus de flair. Les responsables des forces de l'air qui étaient sur le point de s'intéresser à Eurocopter, ont fait rapidement marche arrière. Ils se sont retournés vers la société Agusta Westland, l'un des leaders mondial des hélicoptères de transport. L'état-major libyen s'est décidé de renforcer ses capacités de surveillance aux frontières par un matériel purement italien.
A l'heure où la France cherche à vendre ses hélicoptères en Arabie Saoudite, aux Emirats Arabes Unis, le constructeur européen avec qui elle s'est associée joue le rôle de cheval de Troie israélien dans lemonde arabe.
Affaire à suivre.


Particularités des hélicoptères Eurocopter
Le Groupe Eurocopter est le premier fabricant d'hélicoptères au monde, formé en 1992 à partir de la fusion des divisions hélicoptère du français Aérospatiale Matra et de l'allemand DaimlerChrysler Aerospace AG (DASA). En 2001, Eurocopter avait une part de marché mondiale de 40% et de 30% sur le territoire des États-Unis. Le rotor principal des hélicoptères fabriqué par Eurocopter en France tourne dans le sens des aiguilles d'une montre (vu du dessus), en revanche, le rotor principaldes hélicoptères fabriqués en Allemagne tournent dans le sens inverse.Cela entraîne un mouvement du pied et de la main gauche du pilote dans le même sens, au contraire des appareils des autres pays. Eurocopter,du temps d'Aérospatiale, a été le premier à utiliser le fenestron, unrotor de queue caréné. Il permet :
•d'avoir une meilleure sécurité pour le personnel au sol, le rotor n'étant plus aussi facilement atteignable ;
•de réduire la consommation, car l'air s'écoule mieux en vitesse de croisière ;
•de réduire le bruit.
Le marché mondial pour la dernière livraison, qui doit être mise en service en 2010, est estimé à 400 appareils sur les dix prochaines années (dont 200 pour la Chine), et à 800 sur la durée du programme (400 pour la Chine). Cet hélicoptère, qui va compléter la gamme d'Eurocopter vrai semblablement sous le nom de EC 175, va concurrencer les appareils italiens (AB 139 d'Agusta) et américain (Black Hawk deSikorsky). Enfin, Eurocopter se tient dans les starting-blocks pour proposer après 2006 une coopération du même type sur un hélicoptère lourd aux Chinois. Un marché d'avenir puisque la flotte d'environ 500MI-17 russe devra être renouvelée tôt ou tard. Seule ombre au tableau,l'échec du Tigre en Turquie. L'hélicoptère de combat d'Eurocopter n'a pas passé le stade des qualifications. Le Mangusta d'Agusta Westland et le Rooivalk du sud-africain Denel ont été finalement "short-listés"(sélectionnés en finale) par le gouvernement turc pour un contrat estimé entre 1,5 et 2 milliards de dollars, malgré tous les efforts d'Eurocopter, soucieux d'associer la Turquie à l'Europe de l'armement.Un coup pour Eurocopter qui a trouvé preneur chez les dirigents arabes.


Le Super Puma
Bien que particulièrement bruyant, l'hélicoptère Super Puma fascine le public. Cet engin volant est impressionnant par sa masse et ses performances techniques. Il peut atteindre plus de 3000 mètres d'altitude en un temps record. Équipé de réservoirs supplémentaires, le Super Puma peut couvrir des étapes de plus de 1000 km. Il peut emporter une charge utile de 2500 kg élingués ou 18 passagers. Il se déplace à la vitesse de 280 km/h à 1000 m.
En 1974, la firme Aérospatiale entreprit des recherches visant à accroître les capacités militaires du SA.330 Puma. L'expérience avait montré en effet la nécessité d'améliorer les performances, la charge utile et la sécurité de l'équipage et des passager en cas d'atterrissage forcé.
En premier lieu, un Puma fut doté de deux turbomoteurs Turboméca Makila et de boîtiers de transmissions aux performances améliorées.L'appareil ainsi transformé reçut la dénomination de AS.331 et vola le 5 septembre 1977. Pendant ce temps, la construction du SA.332 avait progressé, les principales modifications apportées à cette machine consistant dans le rallongement du nez, de l'installation d'une petitegrille ventrale et dans le renforcement de l'atterrisseur, désormais capable d'absorber les chocs importants et de s'abaisser afin de faciliter l'entreposage à bord des navires. L'adoption de pales derotor en matériaux composites fut essentielle pour l'amélioration de la résistance de cette machine. Le prototype (F-WZJA) accomplit son volinitial le 13 septembre 1978 et les livraisons débutèrent à la fin de mai 1981.
Au milieu de 1985, cent quatre-vingt-quinze exemplaires environ avaient été livrés à des utilisateurs tant civils que militaires et se répartissaient en cinq versions :
•l'AS.332B, est un appareil militarisé capable d'emporter vingt et un hommes de troupes en plus des deux membres d'équipage,
•l'AS.332C, équivalent civil de la précédente, peut transporter dix-sept à dix-neuf passagers,
•les AS.332M et AS.332L, modèles respectivement civil et militaire,ont un fuselage rallongé de 0,76 m, ce qui a permis l'installation dequatre sièges supplémentaires pour le premier et de cinq pour lesecond,
•l'AS.332F est un hélicoptère de lutte anti-navires etanti-sous-marine qui peut effectuer des missions de recherches et desauvetage.
Les principales commandes proviennent d'Abu Dabi (6 AS.332F et 2AS.332L), d'Argentine (24 AS.332B), du Chili (3), du Koweït (6 AS.332B)et de Singapour (22 AS.332B, dont 17 assemblés sur place).
En Indonésie, Nurtiano fabrique la NA-332 Super Puma sous licence.

Source: La Gazette du Maroc

Londres. Michael Harrods

Jeudi 20 Juillet 2006


Maghreb | International | Dépêches





Newsletter









Galerie
Dreamliner
MAS2014_0111
Dreamliner5




Recommandez Aeronautique.ma






Dans le forum

Film parodique !

Humour - Vendredi 11 Août - Alexandre

Vidéo du KR-030 Topaz

Humour - Samedi 5 Août - Patrice

votre email

Questions / Réponses - Samedi 5 Août - khmalech


Top Aviation Sites
AVIATION TOP 100 - www.avitop.com Avitop.com