18/09/2014
18:42



Aviation civile

L’erreur de pilotage privilégiée dans le crash de l'avion de la famille Berrada


L’erreur de pilotage privilégiée dans le crash de l'avion de la famille Berrada
Le crash d’un avion bimoteur, samedi dernier près de Grenoble, qui a coûté la vie aux cinq membres de la famille Berrada, serait dû à une «erreur de pilotage», a indiqué jeudi le procureur de la République à Grenoble.

«L’erreur de pilotage est la piste la plus probable. Il ne s’agit probablement pas d’un problème technique», a déclaré le procureur Jean-Yves Coquillat, précisant que des analyses étaient encore en cours pour déterminer les causes exactes de l’accident.

Samedi dernier, quelques minutes après son décollage de l’aéroport de Saint-Etienne de Saint- Geoirs à 13h20, le bimoteur s’était écrasé sur une colline boisée proche de Saint-Pierre-de-Bressieux, provoquant la mort de ses occupants, un couple de Marocains et leurs trois jeunes enfants.

L’appareil, un Piper PA 34, se dirigeait vers le Maroc, où il était immatriculé, et devait faire une escale à Reus en Espagne.

Aeronautique.ma / AFP

Samedi 12 Janvier 2013

Mots clés : berrada, grenoble, piper


Commentaires

1.Posté par amor le 13/01/2013 10:53

Ce n est probablement pas une erreur de pilotage .je pense que avait des qualifications necessaire pour voler dans toutes les conditions meteo .il faudrait voir aussi voir si la qualite de carburant repondait parfaitementau critere,d ailleurs d apres les temoignationS on aurait entendu des detonations moteurs qui aurait cause la panne moteur et une perte d altitude consequenente de la faible portance et collision .Reellement il pouvait planer en maintenat une vitesse de descente mais malheureusement le pilote avait lav montagne en face de lui ,si c etait un terrain sans obstacle il aurait certainement pu atterrir en urgence.

2.Posté par bamou le 13/01/2013 12:10

Le procureur de la république avance cette thèse,mais il faut attendre l'enquête technique menée par le BEA et les spécialistes,ce sont deux volets différents concernant ce crash.

Ce n'est pas en une semaine qu'on conclut une enquête sur un crash !

Dans un incident aérien,accident ou crash,il y a chevauchement de plusieurs paramètres et non pas un seul,qui conduisent à l'occurrence de l'évènement...

3.Posté par TD le 14/01/2013 09:34

piper seneca 5 , 2 moteurs contre rotatif donc normalement pas d'effet de couple au décollage , il semble curieux sur une photo prise lors du décollage la dérive semble braquée a gauche . es ce en début de roulage , ou a proximité de la rotation a grande vitesse ?
pourquoi le pilote met t il autant de pied , peut être déjà une perte de puissance sur le moteur droit ou un problème de pas variable
pourquoi tant de black out sur ce crash , conversations tour pilote en 4 minutes il y en a pas eu ! ce n'est pas un crash en bout de piste !
Chut le BEA va enquêter ça va faire du boulot et puis c'est un étranger du sud !
au faite des nouvelles du crash de l'appareil algérien dans le Lot rempli de papier a billet de banque , pourquoi , comment ?' bientôt deux mois !
D’après mes souvenirs les contreforts des chambarans ne sont pas a plus de 700 a 800 pieds au dessus du FE du terrain.
un seneca 5 aprés 4 ou 5 minutes de vol il est a 4000 ou 5000 ! dés lors pour aller embrasser la planète 3000 pieds plus bas c'est que quelque chose ne va pas !
la météo ne semble pas catastrophique au décollage et mémé si le plafond est relativement bas il suffit de caler son taux de montée et tenir le cap de décollage un peu plus longtemps pour passer la couche , je suppose que ce pilote avait les qualif pour ce type de machine y compris la qri et au moins des notions d'ifr ! , un seneca 5 ce n'est pas un jodel d'aéroclub ! et s'il est venu du Maroc avec , en théorie il est capable d'y retourner en sécurité !

4.Posté par bamou le 15/01/2013 20:44

@ TD :

Est ce que tu vis sur une autre planète ? un accident d'avion ou crash aérien,nécessite une enquête minutieuse et un travail laborieux,il faut plusieurs mois,voire années,avant d'aboutir à un rapport final,une conclusion et des recommandations afin d'éviter la production d'autres récurrences semblables...

Nouveau commentaire :

Avis important : Nous ne sommes pas responsables des messages postés sous les articles de notre site et nous ne garantissons aucunement la précision, l'utilité, ni si l'information est complète, et nous ne sommes pas responsables du contenu de ceux-ci.

Industrie | Aviation civile | Aviation militaire | Espace | Sport | AEROEXPO 2010

























 







All Aviation Sites
Top Aviation Sites
AVIATION TOP 100 - www.avitop.com Avitop.com