Aeronautique.ma
Aeronautique.ma







Espace

Première étude sur les météorites "100 % Marocaine"


Première étude sur les météorites "100 % Marocaine"
Cette étude a été portée sur les mésosidérites récoltées dans la région de Toufassour en 2008. Elle sera la première étude effectuée par un Laboratoire marocain sur les météorites, sous la direction de Professeur Ibhi abderrahmane. Les mésosidérites étudiées sont des météorites récoltées dans le cratère d’impact «Toufassour». Elles sont sombres, sans régmaglyptes et elles sont faiblement choquées (S2). La croûte de fusion n'est pas visible et ne montre pas un grand degré d’altération (W1).

Cette roche extraterrestre est constituée essentiellement de phénocristaux et de microlites d’olivine, d’orthopyroxène, de clinopyroxène, de feldspath et de minéraux accessoires (spinelle, ilménite et apatite). Les minéraux de fer et de nickel présente environ 50 % de la roche totale avec des formes variées. On a noté la présence des enclaves à texture grossier avec des «mégacristaux » d’olivine et d’orthopyroxène. L’étude pétrographique de cette roche nous a permis de classer la mésosidérite de Toufassour dans le groupe des mésosidérites de type 4C.

La comparaison minéralogique montre que :
(i) les phénocristaux de mésosidérites de Toufasour sont identiques aux phénocristaux rencontrés dans toutes les mésosiderites du Maroc déclarées. Tandis que les mégacristaux d’orthopyroxènes des mésosidérites de Toufassour sont plus riches en MnO et montre un groupe isolé et appart.
(ii) La présence des oligoclases dans les roches de Toufassour sont des indicateurs minéralogiques possibles des chocs répétitifs.
(iii) les mésosidérites de Toufassour sont similaires aux HED (Howardites, Eucrites, Diogénites). Cette dernière observation montre probablement que l’ensemble de ces météorites ont le même corps parent et très probablement l’astéroïde «Vesta 4».

La genèse de la météorite de Toufassour est complexe. Cependant, l’étude pétrologique et minéralogique montre que cette roche est formée à la suite d’une collision de deux ou plusieurs corps, entrainant une hétérogénéité minéralogique. Le petit cratère d’impact de Toufasour, situé dans la région de Tata serait l’endroit de collecte de la majorité de mésosidérites marocaines (NWA) déclarées entre les années 2003 et 2006 et dont les emplacements exactes ne sont pas connus. Ces météorites ont été éparpillées par un réseau de commerçants de météorites dans les villes marocaines reconnues par le commerce de ces roches.

Par Mr Morad Darbali, pour l’obtention du Master "Géo-scienc

Lundi 25 Juillet 2011


Industrie | Aviation civile | Aviation militaire | Espace | Sport | AEROEXPO 2010





Newsletter









Galerie
Le Bourget 2009
MAS20140262
Rater la piste




Recommandez Aeronautique.ma








Top Aviation Sites
AVIATION TOP 100 - www.avitop.com Avitop.com