Aeronautique.ma
Aeronautique.ma







Revue de presse

Revue de presse hebdomadaire du 10-10-2016


Telquel.ma

Vente de Morpho par Safran: «La filiale marocaine ne va pas fermer»

Après plusieurs mois de tractations, le groupe Safran, spécialisé dans l’aéronautique et la défense, a annoncé jeudi 29 septembre la cession de Morpho, sa branche dédiée à la sécurité, au fonds américain Advent International.
Morpho Maroc va-t-elle ainsi changer de vocation ? Non, répond Hamid Benbrahim El-Andaloussi. « Les complémentarités se feront notamment par notre savoir-faire au niveau de la sécurité biométrique, de la sécurité gouvernementale et des ouvertures vers l’Afrique. Ça ouvre des opportunités à tout le monde », explique-t-il. Voilà qui devrait donner un coup de frais à Morpho Maroc, dont le bénéfice net a atteint 4 millions de dirhams en 2014.

Sud-Ouest

Aerocampus Aquitaine signe d'importants contrats en Inde et au Maroc

Aerocampus, centre de formation à la maintenance aéronautique basé en Aquitaine (sud-ouest) en France, vient de décrocher un contrat au Maroc. le Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (GIMAS) a signé avec Aerocampus pour la formation des techniciens à la maintenance. 
 


Lemonde.fr

Avec Boeing, le Maroc veut faire décoller une industrie aéronautique

« Après une rencontre avec le président de Boeing, nous avons rapidement constitué une équipe mixte, début 2016, avec l’objectif de comprendre leurs besoins. Les choix d’investissements d’un tel poids lourd sont très importants et l’engagent pour des décennies », confie M. Elalamy. L’idée du ministre étant de comprendre les besoins de Boeing avant de mobiliser les fournisseurs autour de l’entreprise.

Journal de Montréal

Google à l’OACI pour faire autoriser ses montgolfières internet

Google a présenté à l’assemblée de l’OACI son projet de super montgolfières relayant internet afin d’obtenir l’autorisation des États membres de cette agence de l’ONU de survoler leurs espaces aériens, a indiqué jeudi le laboratoire X à l’origine de cette initiative.

Lancé en 2013, ce «Projet Loon» vise à établir un réseau de ballons à l’hélium évoluant dans la stratosphère (entre 12 et 50 km d’altitude), mus par la simple force du vent, et émettant un signal internet aussi puissant que du 4G à destination des zones rurales et difficiles d’accès.
Un premier ballon a été testé en février dernier. Lancé depuis l’Amérique du Sud, il s’était écrasé dans une plantation de thé du Sri Lanka, pays avec lequel Alphabet (maison mère de Google qui dirige le laboratoire X --ex-Google X) a conclu un partenariat pour diffuser internet dans des zones reculées.

Revue de presse

Mardi 11 Octobre 2016



Dans la même rubrique
< >

Lundi 29 Août 2016 - 09:00 Revue de presse hebdomadaire du 29-08-2016

ACTUALITE | Aero-Services | Technologie | Aero-Portraits | Culture | Aero-vidéo | Aero-Humour | Aero-Insolite | Aero-Histoire | Aero-Crash | Votre courrier | metiers | En | Annonces | Aero-Appstore | Communiqué de presse | Revue de presse | Aviation Civile. | الطيران





Newsletter









Galerie
Cérémonie_2000_BR7100020
MAS2014_0128
MAS20140290




Recommandez Aeronautique.ma






Dans le forum

Film parodique !

Humour - Vendredi 11 Août - Alexandre

Vidéo du KR-030 Topaz

Humour - Samedi 5 Août - Patrice

votre email

Questions / Réponses - Samedi 5 Août - khmalech

L'avion électrique hybride d'EADS

Actualités - Mardi 1 Août - Aeronewstv


Top Aviation Sites
AVIATION TOP 100 - www.avitop.com Avitop.com