Aeronautique.ma
Aeronautique.ma







International

Routes Africa 2011: Les compagnies africaines envisagent un programme d'achats groupés de carburant


Pour faire face au coût élevé du carburant qui atteint des niveaux record cette année avec la flambée des cours de pétrole, des compagnies aériennes africaines envisagent de lancer cette année un programme d'achat groupés de carburant. L'idée d'une telle démarche pour baisser les coûts du carburant et améliorer la rentabilité des compagnies a été annoncée dans la capitale malienne Bamako qui abrite courant cette semaine, la 6ème édition du forum "Routes Africa 2011", une rencontre organisée par l'Association des compagnies aériennes d'Afrique (AFRAA).

La hausse des prix du carburant affecte le fragile équilibre de la plupart des compagnies aériennes africaines, avec notamment une incidence directe sur leur coût d'exploitation ce qui amène ces compagnies à augmenter les tarifs du billet d'avion, à ajouter de nouveaux frais et même à envisager d'offrir moins de vols ou à utiliser des avions petite capacité, explique la responsable des questions financières de l'association, Juliet Indete, qui s'exprimait au sujet de ce projet. Et d'expliquer qu'en Afrique, les prix du kérosène demeurent plus élevés que dans d'autres régions du monde en raison, notamment, du volume relativement faible que consomment les compagnies africaines et leur faible pouvoir de négociation avec les pétroliers qui, dans certains cas, sont des fournisseurs détenant un monopole octroyé par l'Etat.

Les compagnies africaines devront également faire face au nouveau problème du retrait d'importants pétroliers du marché africain réduisant ainsi le nombre de fournisseurs dans certains pays. Selon un document de l'AFRAA rendu public en marge des travaux de la rencontre de Bamako, les transporteurs aériens africains ne seront pas rentables en 2011 et que même si le marché connaîtra une certaine croissance cette année, l'essentiel du trafic sera assuré par des compagnies non africaines, surtout sur les grandes lignes internationales.

En prévision d'une importante croissance que devait connaître l'aéronautique africaine en 2011, plusieurs compagnies africaines ont procédé en 2010 à l'ouverture de nouvelles lignes, à l'augmentation de la fréquence des dessertes sur certaines destinations en plus d'importants investissements dans l'acquisition de nouveaux appareils, indique le rapport. Or, actuellement plusieurs opérateurs africains sont maintenant obligés de réduire leurs vols en raison de plusieurs facteurs qui sont intervenus courant 2011 pour fausser les perspectives de croissance. Selon, le rapport il s'agit notamment des crises politiques comme en Côte d'Ivoire et surtout la flambée des prix du pétrole.

Pour faire face à cette situation, l'AFRAA recommande vivement la coopération entre les compagnies africaines. Selon des intervenants à la rencontre de Bamako, le manque de coopération entre compagnies africaines est en partie responsable de leur perte de parts de marché au profit des grandes compagnies. Dans son Business plan triennal lancé cette année, l'AFRA encourage énergiquement les compagnies africaines à établir une coopération efficace dans le domaine commercial et technique pour réaliser des économies d'échelle. Le Forum "Routes Africa 2011" regroupe des gestionnaires d'aéroport, des représentants de compagnies aériennes, des Tour-opérateurs, des voyagistes. "Les obstacles au développement de nouveaux services aériens sur le continent africain", constitue le principal thème de réflexion de la rencontre de Bamako.

MAP

Mercredi 13 Juillet 2011


Maghreb | International | Dépêches





Newsletter









Galerie
DSC02465.jpg
MAS_20140041
Cérémonie_2000_BR7100025




Recommandez Aeronautique.ma








Top Aviation Sites
AVIATION TOP 100 - www.avitop.com Avitop.com