23 Juillet 2014
17:51

Bourget 2011



Le Maroc met en scène ses ambitions aéronautiques
C'est la quatrième participation consécutive du Maroc au salon International de l'aéronautique et de l'espace Le Bourget. Le Maroc arrive au salon avec un secteur aéronautique qui compte plus de 90 entreprises de référence internationale et un effectif de plus de 8500 emplois qualifiés. Un secteur dont les perspectives de croissance annuelle sont de 20% et où les investissements se sont fortement accrus au cours de ces dernières années. EADS, Boeing, Snecma, Aircelle, Creuzet, Daher, Souriau, Labinal, Zodiac, Teuchos, Casablanca Aéronautique, Le Piston Français… sont déjà présents au Maroc. L’ambition du secteur est d’atteindre 15.000 emplois à l’horizon 2015 et 23.000 en 2020.

Pour réaliser ses ambitions, le Maroc a connu le mois dernier deux événements majeurs qui marquent un nouveau tournant dans l'industrie aéronautique Marocaine: le lancement des travaux d’aménagement de MidParc Casablanca Free Zone, plateforme industrielle dernière génération dédiée à l’aéronautique, et l’inauguration officielle de l’IMA ( l’Institut des métiers de l’aéronautique).

La capacité d’accueil de MidParc, Casablanca-Nouaceur Free Zone est d’environ 300 unités sur 125 hectares. «Notre business model part du constat que l’investisseur international se concentre sur son cœur de métier, la technologie et les marchés, et pour gagner en compétitive, il a besoin de co-localiser une partie de sa production dans une zone offshore . MidParc lui offre ainsi la possibilité d’une implantation rapide dans un grand standard de qualité, à moindres coûts, sans tracasseries administratives, sans avoir à apporter des moyens de financement d’un terrain ou d’un bâtiment dans un parc où les services sont mutualisés», déclare Hamid Benbrahim El Andaloussi, président de MidParc.

Pas loin de MidParc, l'Institut des métiers de l'aéronautique a été inauguré pour former 300 à 400 jeunes par an avec l’ambition d’atteindre 800 jeunes par an à l’horizon 2015. Outre le volet technique, l'institut dispensera d'autres formations dans les domaines annexes aux métiers de l'aéronautique, notamment les achats, la qualité, la logistique, l'ingénierie, la gestion et le management industriel.

Depuis quelques années, le Maroc a mener à bien d'autres projets et met aujourd'hui à la disposition des investisseurs plusieurs avantages que les exposants du Stand F93 - HALL B2 ne manqueront pas de mettre en évidence pour accélérer l’émergence d’une base de premier choix pour les industries aéronautiques.

Tout savoir sur le secteur aéronautique au Maroc