Aeronautique.ma
Aeronautique.ma





Rechercher :
A    B    C    D    E    G    H    I    L    M    P    R    S    V    W
A
ACARS :
ARINC Communication Addressing and Reporting System (Système de communications codées entre avion et sol). L'ACARS est un système permettant l'échange d'informations (sous forme numérique codée) entre l'avion et le sol par l'intermédiaire d'une liaison radio (VHF). Cet échange d'informations peut se faire automatiquement (c'est à dire sans intervention de l'équipage) ou sur demande de l'équipage

AGV :
Acronyme pour agence de voyage

AWACS :
Les avions de guêt aérien (AWACS pour Airborne Warning and Control System) sont en fait des stations radar volantes permettant à la fois de surveiller un vaste espace aérien, et des postes de commandement pour les opérations aériennes ou de lutte anti-aérienne.

Les systèmes AWACS comprennent :
- une plate-forme aéroportée, dérivée par exemple d'un avion de ligne civil
- un puissant radar monté dans un rotodome installé sur le dos de la plate-forme
- les systèmes électroniques et des systèmes de communication nécessaires
- des membres d'équipages chargés de surveiller les écrans radar et de coordonner les opérations aériennes

Les AWACS modernes peuvent détecter d'autres avions jusqu'à 400 km de distance, bien au-delà des systèmes anti-aériens conventionnels. Ils permettent surtout la détection de raids à basse altitude, car ils ne sont pas gênés par le relief. En combat aérien, les AWACS peuvent contrôler le trafic ami, étendre la portée de détection des avions de combat et les aider à rester discrets en leur permettant de rester en silence radar. Ils sont bien sûr détectables par leurs propres émissions et, très vulnérables, ils sont donc protégés par des avions de combat.

Aéronautique :
L’aéronautique inclut les sciences et les technologies ayant pour but de construire et de faire évoluer un aéronef dans l’atmosphère terrestre. On peut y ajouter celles qui permettent à cet aéronef de suivre une trajectoire par rapport à la surface terrestre (navigation) ainsi que les infrastructures associées (aéroports).

Aérostation :
L'aérostation est l'étude, la construction et la manœuvre des aérostats. Un aérostat est un aéronef « plus léger que l'air », dont la sustentation est assuré par la poussée d'Archimède, contrairement à un aérodyne. Aujourd'hui, les montgolfières sont utilisés dans le cadre sportif et touristique. Le ballon à gaz a toujours ses adeptes mais en plus petit nombre, car il est plus coûteux et moins facile à mettre en place. Tous les ans se déroulent la coupe aéronautique Gordon Bennett qui voit s'affronter les meilleurs aéronautes.
Le dirigeable aussi est un sport qui est pratiqué de nos jours.

B
Billet Open :
Un billet open est un billet pour lequel on peut fixer sa date de retour librement

Bird Strike :
Le risque aviaire (en anglais : Bird Strike) désigne en aéronautique le risque de collision entre des oiseaux et les aéronefs. Ces chocs, presque toujours fatals pour les oiseaux, peuvent provoquer des catastrophes aériennes.

Le risque d'un accident fatal pour un appareil commercial est relativement bas : il devient une certitude statistique au bout d'un milliard d'heures de vol[1]. 65% des collisions avec un oiseau causent peu ou pas de dégâts aux appareils[2]. Les accidents sérieux se produisent lorsque l'oiseau percute le pare-brise ou est aspiré par les réacteurs. Ce type de collisions avec des avions civils génère chaque année dans le monde des coûts estimés, en 2000, à 1,2 milliard de dollars[3].

C
CAP 231 EX :
- Moteur Lycoming 6 cylindres à plat de 300ch
- Masse maximale (catégorie "A") 730 kg
- Masse à vide 590 kg Envergure 7,40 m
- Longueur 6,75 m Rayon d'action à 45% 1200 km
- Vitesse maximale (VNE) 405 km/h
- Vitesse de croisière à 75% 330 km/h
- Vitesse de croisière maximum 350 km/h
- Vitesse de manoeuvre 315 km/h
- Vitesse de décrochage 105 km/h
- Vitesse de roulis à Va 420°/s
- Taux de montée 18 m/s


CUTE/XP :
CUTE XP est un ensemble logiciel et matériel avec une solution réseau pour les aéroports.
CUTE XP permet aux compagnies aériennes et aux agents d'accéder à leur postes de travail, leurs imprimantes depuis n'importe quel terminal utilisateur, il se base le système d'exploitation Windows XP.


Catering :
Gestion des repas servis aux passagers pendant le vol

Catégorie :
On distingue plusieurs catégories d'ILS (Instrument Landing System) ou système d'aide à l'atterrissage. Cela dépend de la hauteur de décision (HD) permise (hauteur à laquelle le pilote remet les gaz s'il ne voit pas la piste) ainsi que la portée visuelle de piste (RVR) minimale autorisée, ainsi :

* catégorie I (CAT I) : HD minimale de 200 ft (60 mètres) et RVR minimale de 550 mètres.
* catégorie II (CAT II) : HD minimale de 100 ft et RVR minimale de 300 mètres.
* catégorie III/A (CAT III/A) : HD inférieure à 100 ft et RVR minimale de 200 mètres.
* catégorie III/B (CAT III/B) : HD inférieure à 50 ft et RVR minimale de 75 mètres.
* catégorie III/C (CAT III/C) : Pas de HD c'est à dire un atterrissage automatique avec une visibilité nulle du pilote.

Cimetière d'avions :
Un cimetière d'avions, parfois mieux connu sous le terme américain d’aircraft boneyard, désigne une zone de stockage pour les aéronefs qui sont mis au rebut après leurs années de service ou directement faute de budget ou à cause de la présence d'une technologie obsolète.
La plupart des aéronefs sont conservées pour le stockage ou transformé en ferraille après leur mise à disposition pour les pièces détachées. (Source: Wikipédia)

Clustering :
Le clustering est une forme innovante d'organisation entrepreneuriale basée sur le principe de la mise en réseau. Elle vise à permettre qu'un nombre significatif d'entreprises d'un secteur déterminé puisse répondre de manière adéquate, rapide et compétitive aux défis de leur environnement industriel. C'est-à-dire que le Cluster met à disposition des services et des compétences et qu'il favorise la rencontre de PME et les positionne par rapport à la concurrence ; c'est donc un état d'esprit pour développer les affaires (Wikipédia)

Contremarque :
c'est le document qui remplace le billet lors des vols charter

D
DME :
Distance Mesurment Range

Drones :
Un drone ou un UAV (Unmanned Air Vehicle) est un aéronef inhabité, piloté à distance, semi-autonome ou autonome, susceptible d’emporter différentes charges utiles le rendant capable d’effectuer des tâches spécifiques pendant une durée de vol pouvant varier en fonction de ses capacités.
Le premier drone a été conçu, réalisé et expérimenté avec succès dès 1923 à Etampes par l'ingénieur Maurice Percheron et le capitaine Max Boucher; mais l'armée française ne trouva pas alors d'intérêt à cette nouvelle technologie[1].

L'armée allemande ne fut pas du même avis et la développa à partir de 1938 sous la forme de bombes planantes anti-navires radioguidées et de bombes antichar et véhicules à chenilles filoguidées.

Plus tard les Américains en usèrent durant la guerre du Viêt Nam pour la reconnaissance photographique et comme cibles mobiles pour l'entraînement au combat aérien et au tir de DCA.

E
EGNOS :
Le signal EGNOS est obtenu grâce à un réseau de stations terrestres et de satellites.
Les constellations GPS et GLONASS envoient leurs données de position à l'une des trente-quatre stations RIMS réparties sur l'ensemble du globe. Cette dernière reçoit également des paramètres atmosphériques et climatologiques puis transmet le tout à un centre de contrôle principal (il en existe quatre, tous situés en Europe). Là, les données sont combinées pour être envoyées vers un satellite géostationnaire (Inmarsat III AOR-E, IOR ou Artemis) qui s'occupe de les redistribuer aux utilisateurs.

EXTRADO :
Est le bord d'attaque de l'aile de l'avion

Etops :
Extended-range Twin-engine Operation Performance Standards (ETOPS) est un règlement de l'OACI (Organisation de l'aviation civile internationale) permettant aux avions commerciaux équipés de deux moteurs d'utiliser des routes aériennes comportant des secteurs à plus d'une heure d'un aéroport de secours donc, en particulier, les parcours océaniques. ETOPS est parfois traduit avec humour par Engines Turning Or Passengers Swimming (littéralement, moteurs qui tournent ou passagers qui nagent).

G
GEnx :
Le GEnx (General Electric Next-generation) de General Electric Aircraft Engines est un turboréacteur basé sur le GE90. Il est destiné en particulier :
* au Boeing 7E7
* à l'Airbus A350


GLONASS :
GLONASS est le nom du système de positionnement par satellite utilisé actuellement par la Russie. Né durant la guerre froide, ce programme a vu ses premiers satellites placés en orbite en octobre 1982. Le signal GLONASS est utilisé dans le domaine civil par les géomètres et les topographes qui se servent de récepteurs satellites compatibles avec les signaux GPS et les signaux GLONASS.

GPS :
Le système GPS comprend au moins 24 satellites orbitant à 20 200 km d'altitude. Un récepteur GPS qui capte les signaux d'au moins quatre satellites peut, en calculant les temps de propagation de ces signaux entre les satellites et lui, connaître sa distance par rapport à ceux-ci et situer précisément en trois dimensions n'importe quel point placé en visibilité des satellites GPS avec une précision de 15 à 100 mètres pour le système standard. Le GPS est ainsi utilisé pour localiser des véhicules roulants, des navires, des avions, des missiles et même des satellites évoluant en orbite basse.
Ce système a été théorisé par le physicien D. Fanelli et mis en place à l'origine par le Département de la Défense des États-Unis.

Giraviation :
Navigation aérienne par giravion, appareil volant qui peut décoller et atterrir verticalement et dont la sustentation est assurée par des voilures tournantes.
Exemple: Hélicoptère

H
HUD :
Head UP Display
L'affichage tête haute consiste à superposer des informations nécessaires au pilotage, à la navigation ou à la réalisation de la mission sur l’environnement extérieur. Il permet au pilote de surveiller son environnement en même temps que des informations fournies par ses instruments de bord.
La terminologie française utilise le terme viseur tête haute, traduction de l’anglais head up display. Les techniciens utilisent l’abréviation CTH pour collimateur tête haute ou VTH pour Visualisation tête haute.

Handling :
le « Handling » est une activité industrielle et commerciale exercée sur les aéroports avec un impact direct sur la qualité des prestations offertes aux passagers et aux compagnies. Le handling est un service d’assistance en escale, les prestations vont du personnel chargé de l’enregistrement des passagers au traitement des bagages. Il s’agit en effet d’une composante indispensable dans la chaîne du traitement des passagers pour assurer l’efficacité, la sécurité, la régularité et l’économie du transport aérien.

Hedging :
Le terme de garantie du change ou de la couverture des risques (en anglais hedging, venant de « to hedge » – couvrir) désigne une opération visant à couvrir une transaction contre les risques tels que par exemple les fluctuations des taux de change ou les variations du prix des matières premières. La personne ou l’entreprise qui souhaite couvrir une affaire procède, dans ce cadre, à une autre transaction qui est liée à l’affaire étant à la base. Autrement dit, l’objectif de la couverture est d’atteindre une stabilisation des prix par ex. pour les matières premières et l’énergie.

Hub :
ou plaque tournante, base d'une compagnie pour regrouper les passagers, ses clients afin d'assurer leur correspondance

I
INTRADO :
C'est le bord de fuite de l'aile d'avion.

IOSA :
IOSA (IATA Operational and Safety Audit), première norme mondiale pour la vérification de la sécurité des procédures d’exploitation des transporteurs aériens. Le programme est conçu pour évaluer la gestion de l’exploitation et les systèmes de contrôle des compagnies aériennes. Les compagnies sont inscrites au registre IOSA pour une durée de deux ans à la suite d'un audit effectué par un organisme accrédité par l'IATA.
Les normes de vérification ont été élaborées en collaboration avec différentes autorités réglementaires, telles que la Federal Aviation Administration (FAA) aux États-Unis, la Australia’s Civil Aviation Safety Authority,Transports Canada et les Autorités conjointes de l’aviation d’Europe (JAA).
L'IATA supervise l’accréditation des organismes d'audit, veille au développement continu des normes et pratiques IOSA et gère la base de données des compagnies labélisées.

L
Lomg-courrier :
Liaison longue distance, soit plus de 4 heures de vol (moyen courrier de 1 a 4 heures et court corrier moins d'une demi-heure)

Low cost :
compagnies aeriennes qui proposent des tarifs tres bas rendus possible en reduisant au maximum les prestations a bord

M
MAC :
MAC pour Mean Aerodynamic Chord ou CAM pour Corde Aérodynamique moyenne.
La CAM est une corde qui représente à elle seule l'aile dans sa totalité, du point de vue des forces qui s'y appliquent. Sa position sur l'aile est aussi importante que sa longueur. Ces valeurs servent à plusieurs reprises dans de la conception d'un avion ou d'un planeur.
Pour en savoir plus sur le calcul de la MAC:
En Français: epervier.sudluberon
En anglais: geistware


MMC :
Modular Mission Computer
Le MMC développé par Texas Instruments, dérivé de l’ordinateur central du F-22, remplace les 3 ordinateurs équipant le F-16 A/B et dispose d'une réserve de 50 % pour la mémoire et le traitement de données. Les capacités du MMC peuvent encore être augmentées par l'adjonction de cartes dans le boîtier du MMC. Il est en charge de la gestion de l’armement, de l’énergie, de la navigation et du diagnostic de pannes au niveau des Line Replacable Units. Il peut être configuré en fonction des missions à mener (chasse, bombardement, reconnaissance, ...). Le MMC est le contrôleur de la partie électronique du F-16. La version du MMC intégrée dans les F-16 européens diffère légèrement de celle retenue par l’U.S. Air Force pour ses F-16 Block 50, qui utilisent une plus vaste panoplie d’armements.

MOE :
Le M.O.E (Manuel de l'Organisme d'Entretien) est un manuel élaboré après une mise au point de la situation existante dans une compagnie aérienne qui entretient ses propres avions ou des avions de compagnies tierces et/ou révisant des accessoires avions et désirant postuler pour être agréée atelier de maintenance (Agrément DAC Marocaine dont le ministère de tutelle est celui des transport et de la marine marchande) ou postuler pour être agréée E.A.S.A (Agence Européenne de la sécurité aérienne pour l’Agrément Européen) .

Après les préliminaires d'étude de la situation existante, des démarches sont entreprises pour décrire et formuler par écrit :Qui fait quoi et comment. Le canevas à suivre est selon les recommandations de l'autorité devant délivrer l'agrément. Naturellement la mise à niveau concerne les ateliers et les installations, les magasins, les outillages et instruments utilisés, les moyens de sécurités , leur quantité en fonction des espaces utilisés ,les documents utilisés et l'élaboration de supplément de documents si nécessaire. etc...et le personnel (Formations, qualifications etc).

La redéfinition des taches pour les acteurs en place et les nouvelles définitions des taches de la structure répondant aux normes exigées génère généralement du mécontentement de certains acteurs habitués à des manières de faire vagues et mal définies profitant des fois pour certains acteurs, cela génère une certaine peur du changement étant donné que la réglementation et les normes exigent une maitrise de la traçabilité aussi bien de actes de maintenance que les circuits des produits et du matériel.
A mon avis il est nécessaire de faire précéder cette démarche par une sensibilisation aussi bien du personnel que de certains acteurs du commandement et sans engagement affirmé de la Direction l’espoir d’aboutir au résultat est maigre sinon impossible pour réussir dans la mise en place de ces changements d’une manière efficace et efficiente.

Définition soumise par: S. Benkhouya

Mayday :
Lorsqu'un avion ou un bateau est en détresse, l'usage radio-téléphonique est de prononcer 'Mayday'.
Ce mot est en fait une déformation de la phrase française 'Venez m'aider', qui aurait été prononcée par un pilote français en détresse et qui fut comprise par l'opérateur anglais sous le terme 'Mayday'.
En 1927, l'International Radio Telegraph Convention a légitimé cet usage.

P
PH :
Basé sur CUTE XP, le PH (Passenger Handler) supporte des applications telles que le traitement de départ et l'embarquement de systèmes de contrôle - ainsi que les opérations aéroportuaires, tels que les systèmes d'information de vol d'affichages et de gestion des ressources.


R
Ressuage :
Le contrôle par ressuage est une méthode de contrôle non destructif, très utilisée dans l'aéronautique, l'industrie de production d'énergie, les transports, les prothèses chirurgicales.
Cette méthode permet de mettre en évidence des discontinuités débouchantes sur tout métal, de nombreuses céramiques et de nombreuses pièces composites.

Principe: On enduit la pièce à contrôler de pénétrant - on lave la pièce pour éliminer le pénétrant qui est déposé en surface - on sèche la pièce à l'étuve - on applique ensuite le révélateur - enfin, on examine la pièce, en lumière naturelle ou sous éclairage UV.




S
Surcharge carburant :
’est un supplément visant à compenser le différentiel réglé par le transporteur à la pompe et… qui aura pour effet de renchérir, sous certaines conditions, le prix du transport ou celui de votre forfait.

V
VOR :
VHF Omnidirectional Range

W
winglets :
Un winglet est une ailette sensiblement verticale située en bout d'aile d'un avion. Cet ajout en bout d'aile permet de réduire la traînée induite par la portance sans augmenter l'envergure de l'aile.
Le winglet a été mis au point dans le centre de recherche de la NASA à Langley (États-Unis) en 1974 (publication en 1976) par l'aérodynamicien américain Richard Whitcomb. Ce dernier est connu par ailleurs pour ses travaux sur la loi des aires et sur les profils supercritiques. (Wikipedia)

A    B    C    D    E    G    H    I    L    M    P    R    S    V    W





Newsletter









Galerie
MAS2014_10061
MAS20140305
Etudiants de l'IMA




Recommandez Aeronautique.ma








Top Aviation Sites
AVIATION TOP 100 - www.avitop.com Avitop.com