AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique et du Spatial

Association Marocaine des Contrôleurs Aériens


Par Communiqué AMCA, le 1 Janvier 2009



Association Marocaine des Contrôleurs Aériens
L’Association Marocaine des Contrôleurs Aériens (AMCA) est une association professionnelle créée en 1972. Elle vise  l'amélioration de la profession de contrôleur aérien, multiplie la coordination des efforts des contrôleurs pour la défense de leurs intérêts moraux et matériels, par l'aboutissement de leurs revendications et adopte une politique basée sur la négociation et le dialogue.

L’AMCA proclame son attachement à un mode de gestion participatif et une stratégie win-win, elle s'en inspire dans tous ses principes de fonctionnement, en garantissant la transparence et en se prémunissant contre les excès d'individualisme. Sa politique est définie par le conseil national de coordination(CNC), qui se réunit tous les deux ans. Par son action, l’AMCA recherche à la fois l'amélioration des conditions de travail des contrôleurs mais concourt également à rendre un service public sûr et efficace pour les usagers.

Elle est membre de la Fédération Internationale des Associations de Contrôleurs Aériens (IFATCA plus de 133 associations du monde et 50000 membres).

L'Association Marocaine des Contrôleurs Aériens a pour missions de :

- Représenter les contrôleurs aériens marocains au niveau national et international
- Défendre les intérêts moraux et matériels de ses membres
- Promouvoir la culture de sécurité
- Participer à la conception des politiques de la navigation aérienne et accompagner leur mise en œuvre
- chercher des moyens de perfectionner la valeur professionnelle et culturelle de ses membres
- Veiller à l’application des textes réglementant la fonction  
 
Parmi les réalisations de l'association:
- Signature d’un protocole d’accord  le 23 juillet 2006 qui porte sur :
1-l’amélioration des conditions matérielles des contrôleurs aériens(augmentation et instauration de nouvelles primes)
2-le rehaussement du niveau de recrutement des futurs élèves contrôleurs aériens-instauration du master de la gestion du trafic aérien
3-la reconstitution de carrière pour l’ensemble des contrôleurs aériens
4-la participation au processus d la décentralisation de la formation et l’instruction par :
         la création de nouveaux centres d’instructions régionaux (CIR),
         la constitution d’un groupe de formateurs et d’instructeurs homologués,
         l’élaboration des programmes de formation,
5-mise en place du processus du renfort pour pallier au manque d’effectifs des contrôleurs aériens        
6-la participation à la nouvelle réorganisation des structures administratives de l’ONDA


Mots clés : amca



Commentaires...

1.Posté par AKKI le 01/11/2011 14:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L’AMCA proclame son attachement à un mode de gestion participatif et une stratégie win-win, elle s'en inspire dans tous ses principes de fonctionnement, en garantissant la transparence et en se prémunissant contre les excès d'individualisme." c est bien en ces termes qu est proclamé le but de cette association professionnelle!!mais quand on voit comment un certain B.S. se sert de de l amca pour sa propre promotion on comprend aisément que le niveau intellectuel d un gars qui n a qu un bac sciences ex entrave la promotion des compétencess de ses pairs avec des niveaux maths spé ,prépa.....nul ne peut nier comment ce gars là a profité de crédit logement et autres royalties du temps d un certain ex directeur de l ONDA dont les vols qualifiés ne sont plus à démontrer!!d ailleurs classé par la haute instance du royaume!!

2.Posté par bamou le 05/11/2011 15:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@AKKI

Tu n'es pas allé par le dos de la cuillère !!

Il y a eu dernièrement une réunion entre contrôleurs pour débattre de leurs problèmes qui apparemment n'ont rien eu contrairement aux techniciens qui ont eu ce qu'ils voulaient après la dernière grève !

En plus comment imaginer quelqu'un de la direction comme lui (Mr B.,cadre) peut défendre les intérêts des autres contrôleurs ? il y en a qui utilisent l'association comme tremplin vers d'autres postes ! la direction leur donne des postes de responsabilités pour les rendre dociles et caresser dans le sens du poil de la bête !

Les contrôleurs ont déjà regretté Mr B.!

Ton lien : http://ex contrôleur aérien,ex secrétaire général de l acna père de l amca

est vide !!

3.Posté par AKKI le 14/11/2011 11:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faut appeler les choses par leur nomMr Bamou!!
Mr B. n'est qu'un instrument de la direction et ce depuis 1990 date qui a marqué son allégence à des gars comme Mr M. et Mr F. et même Mr B. qui a octroyé un crédit logement à Mr B. alors que les contrôleurs du CCR n'étaient même pas intégré à l'ONDA!! J'étais SG de l'ACNA à l'époque et c'est grace à mon travail et mes articles dans la presse et mes mes contacts au déla du pays qui ont abouti au message royal de HassanII le 25 Juin 1990, message relayé sur la fréquence par le commandant du 747 royal qui a ramené SM le roi de la conférence de Baule en France!!! Si en 2009, Mohammed VI a inauguré le nouveau CCR avec ses équipements ce n'est pas le fruit du Hasard!!!

4.Posté par bamou le 15/11/2011 08:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Mr AKKI

J'approuve tout à fait tes réflexions sur ce sujet oh que brûlant,je suis au courant du message relayé sur la fréquence...

Et maintenant après les techniciens qui ont eu gain de cause,les contrôleurs aériens doivent aussi demander des promotions "à l'instar de..." !!

J'espère que mon message est compris.

Nouveau commentaire :

Avis important : Nous ne sommes pas responsables des messages postés sous les articles de notre site et nous ne garantissons aucunement la précision, l'utilité, ni si l'information est complète, et nous ne sommes pas responsables du contenu de ceux-ci.