AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique et du Spatial

Crash d'un Tupolev 154 avec le président polonais à son bord


Par AFP, le 10 Avril 2010


"A 2,5 kilomètres (de la piste) le chef des contrôleurs aériens a constaté que l'équipage avait accéléré la vitesse de descente"


Crash d'un Tupolev 154 avec le président polonais à son bord
Un avion Tupolev 154 avec le président polonais Lech Kaczynski à son bord s'est écrasé samedi à son atterrissage à Smolensk en Russie, a annoncé le porte-parole du ministère polonais des Affaires étrangères, Piotr Paszkowski.

Il n'y a pas de survivant dans le crash, a dit de son coté le gouverneur russe. "L'avion a accroché des arbres, il s'est écrasé et a pris feu", a déclaré M. Paszkowski à la chaîne de télévision privée polonaise TVN24.

"A son bord, il y avait le président, accompagné de son épouse, le chef de l'état-major, et le vice-ministre des Affaires étrangères Andrzej Kremer", a-t-il ajouté. Aucun des 97 passagers du Tupolev TU-154 n'a survécu à l'accident.
Le pilote de l'appareil du président polonais a ignoré à plusieurs reprises les ordres des contrôleurs aériens de ne pas se poser
, a déclaré un responsable militaire russe. "A 2,5 kilomètres (de la piste) le chef des contrôleurs aériens a constaté que l'équipage avait accéléré la vitesse de descente", a dit le numéro deux de l'état-major de l'armée de l'air russe, Alexandre Aliochine, à l'agence de presse Interfax.

"Le responsable du contrôle aérien a ordonné à l'équipage de remettre l'avion à l'horizontale. Faute d'être obéi, il a donné l'ordre à plusieurs reprises à l'avion de se diriger vers un autre aéroport", a-t-il ajouté. "Mais l'équipage a poursuivi sa descente et cela s'est malheureusement terminé en tragédie." ajoute Reuters.


Mots clés : crash, tupolev



Commentaires...

1.Posté par POIRIER le 15/04/2010 15:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

selon le Figaro, le pilote aurait déclaré avant de partir que le Tupolev Tu-154 était trop chargé.
A l'approche d'un atterrissage, le pilote a du suivre la procédue habituelle (réduire les gaz). Or, relancer les gaz pour "overshooter" l'atterrisage avec une surcharge est très difficile.
Ce qui pourrait être une cause du crash.

Nouveau commentaire :

Avis important : Nous ne sommes pas responsables des messages postés sous les articles de notre site et nous ne garantissons aucunement la précision, l'utilité, ni si l'information est complète, et nous ne sommes pas responsables du contenu de ceux-ci.