AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique et du Spatial

Crash d'un vol d'Air Algérie au Mali avec 119 passagers à bord


Par Aeronautique.ma / AFP, le 24 Juillet 2014



Air Algérie a perdu aujourd'hui jeudi le contact au dessus du Mali avec un de ses avions transportant au moins 119 passagers et assurant la liaison entre Ouagadougou et Alger, 50 minutes après son décollage de la capitale du Burkina Faso. "L'avion a disparu à Gao, à 500 km de la frontière algérienne. Nous avons des victimes de plusieurs nationalités", a déclaré le Premier ministre Algérien à la radio. 
 
L'appareil un McDonnell 83, affrété auprès de la compagnie espagnole de leasing Swiftair, transportait, selon Air Algérie, 119 passagers de plusieurs nationalités, dont 7 membres de l'équipage. A Madrid le syndicat des pilotes de ligne Sepla a fait état de six membres d'équipage qui sont tous espagnols et Swift Air parle de son côté de 120 passagers.
 
Selon un communiqué d'Air Algérie, "les services de navigation aérienne ont eu leur dernier contact avec le vol AH 5017 assurant la liaison Ouagadougou-Alger ce jour 24 juillet à 1 heure 55 minutes GMT, soit 50 minutes après son décollage". Air Algérie assure quatre aller-retour par semaine entre Alger et Ouagadougou. 
 
Aucune piste n'était immédiatement avancée par les responsables de la compagnie pour expliquer la situation. La compagnie publique algérienne a mis en place une cellule de crise à l'aéroport international d'Alger, présidée par le ministre des Transports, Amar Ghoul.
 
En février dernier, un hercule C-130 de la compagnie assurant la liaison entre la Tamanrasset et Constantine s'était écrasé peu avant son atterrissage, faisant 76 morts. Un passager a survécu.
En mars 2003, elle avait perdu un Boeing 737-200 qui s'était écrasé peu après son décollage de Tamanrasset, faisant 102 morts.
Début décembre 2012, deux avions militaires, se livrant à des entraînements, se sont percutés en plein vol à Tlemcen, dans l?extrême ouest algérien, provoquant la mort des pilotes. 
En novembre 2012, un bimoteur militaire de type CASA C-295, qui transportait une cargaison de papier fiduciaire pour la fabrication de billets pour la Banque d'Algérie s'était écrasé en Lozère. Les cinq militaires à bord et le représentant de la banque d'Algérie ont péri dans le crash.
 

Mots clés : Air Algérie, crash



Commentaires...

1.Posté par bamou le 24/07/2014 15:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il s'agit d'un MD83 de la compagnie Espagnole Swift Air qui le loue à Air Algérie avec équipage en cette période de pointe,cette même compagnie loue un autre à la RAM.

Ce que je peux avancer,c'est qu'il y avait un orage dans la région de Ouagadougou,comme stipulé sur les cartes météo,les pilotes ont demandé à dévier de la route pour l'éviter et aux dernières nouvelles,l'avion a crashé dans la région de Niamey au Niger.

2.Posté par mohaouita le 24/07/2014 16:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Effectivement, Royal Air Maroc fait appel à cette compagnie en période de pointe. On ne peut pas dire que c'est un bon choix:
Quand Royal Air Maroc se fait remplacer par Swiftair pour le vol AT721

3.Posté par bamou le 24/07/2014 18:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Mouhaouita,ce n'est pas un bon choix pour plusieurs raisons :

* compagnie aérienne de réfèrences très moyennes.

* avions très anciens,voire mal entretenus.

* équipages non aguerris aux conditions extrêmes en Afrique...

Nouveau commentaire :

Avis important : Nous ne sommes pas responsables des messages postés sous les articles de notre site et nous ne garantissons aucunement la précision, l'utilité, ni si l'information est complète, et nous ne sommes pas responsables du contenu de ceux-ci.