AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique

Aeronautique.ma
Recevez la newsletter AEROHEBDO



Importante convention de partenariat entre Teuchos et l'EMI


Par LeMatin, le 4 Juillet 2006



Importante convention de partenariat entre Teuchos et l'EMI
Teuchos Maroc, société d'ingénierie et d'études aéronautiques et spatiales, créée en juillet 2005, filiale à 100% de Teuchos du groupe Safran, vient de signer une convention de partenariat avec l'Ecole Mohammadia d'Ingénieurs (EMI) portant sur la formation et la recherche dans le domaine de l'aéronautique.

Il est à rappeler que cette école a déjà créé, en septembre dernier, une spécialité aéronautique  en derniere année de son cycle ingénieur, après une première expérience qui n'a pas abouti au milieu des années 90.

Cette convention, qui est une concrétisation de l'engagement de la société d'ingénierie, vis-à-vis du gouvernement, à promouvoir l'émergence de filières spécialisées dans ce domaine, concerne notamment la formation dans le domaine de l'Ingénierie assistée par ordinateur (IAO), appliquée à l'aéronautique.

Elle est signée par Driss Bouami, directeur de l'EMI et Christian Mari, président de TEUCHOS, en présence de Hamid Benbrahim El Andaloussi, délégué général Safran Maroc. Pour M. Bouami, l'engagement de l'école dans ce partenariat lui permettra de se mettre davantage au service du développement industriel du pays, surtout dans des domaines pointus qui créent de la valeur ajoutée, comme l'aéronautique.

De son côté, M. Mari s'est félicité de ce partenariat avec l'Ecole d'ingénieurs «la plus réputée au Maroc»,puisque Teuchos, explique-t-il, est à la recherche de partenaires solides, pour un vrai ancrage au niveau local. «On est là pour longtemps», précise-t-il, preuve à l'appui. Teuchos Maroc est en effet en train de construire un nouveau siège à Sidi Maârouf, sur une superficie de 2,5 ha et qui sera achevé en 2007.

Ainsi, en vertu de cette convention, l'EMI apportera son concours à la conception des programmes de formation et formation continue adaptés aux besoinsde Teuchos. La formation sera axée essentiellement sur «la formation de cadres de haut niveau en mesure de s'adapter et d'évoluer dans l'environnement de l'industrie de haute technologie, la formation de cadres experts dans des domaines spécifiques définis d'un commun accord entre les deux parties».

Teuchos contribuera au montage de ces programmes de formation et à leur réalisation et l'EMI mettra à la disposition de la société les banques de données des formations et des lauréats de ses établissements répondant aux profils recherchés. «Elle  œuvrera à l'encouragement de ses lauréats à considérer les offres de Teuchos».
Cette convention prévoit également la création d'une filière de formation en IAO appliquée à l'aéronautique au sein de l'EMI.

L'apportde la société d'ingénierie se traduira par la proposition et le financement des stages de réalisation des travaux de fin d'études des étudiants de la filière, «selon les possibilités de Teuchos», avec, toutefois, un nombre minimum de stages à fixer annuellement d'un commun accord.

De même, la société contribuera, dans la limite de ses possibilités, à la formation des étudiants de la filière ainsi que ceux des autres établissements de l'Université Mohammed V Agdal. «Cette contribution peut être réalisée par l'organisation, au profit des étudiants, de cours, travaux pratiques ou toute autre forme équivalente».
Il s'agira également de l'organisation de stages de formation de formateurs de l'EMI dans les sites de la société en France.

Teuchos s'engage aussi à doter l'école des licences des principaux outils informatiques, qu'elle utilise habituellement, pour la formation des ingénieurs de l'EMI qui ne doit pas s'en servir à d'autres fins. En plusde cette filière en IAO appliquée à l'aéronautique, d'autres spécialités de formation, en relation avec les besoins des entreprises du secteur, peuvent être créées.

L'étude de faisabilité de ce projet est confiée à un groupe de réflexion. Par ailleurs,  Teuchos Maroc compte aujourd'hui environ 80 ingénieurs et techniciens,travaillant pour les plus grands noms de l'aéronautique : Airbus, Snecma, Turboméca, Aircelle, …

Les perspectives de développement sont très importantes, selon M. Benbrahim El Andaloussi, puisque Teuchos prévoit d'atteindre un effectif de 400 ingénieurs ettechniciens à l'horizon 2010.



Commentaires...

1.Posté par lakhouaja anis le 07/07/2006 13:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo l'EMI!!!!

2.Posté par LYNX le 24/09/2006 01:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bonjours,
bravo l'EMI et bravo Teuchos Maroc mais a quel prix??!!
( le salaire des ingenieurs et des techniciens).
...

3.Posté par FATIMA BOUBSIS le 12/10/2006 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

CETTE CONVENTION EST L'ENGAGEMENT DES DEUX PARTIES A DEVELOPPER LE MAROC TOUT EN LUI PERMETTANT D'INTEGRER UN SECTEUR DE HAUTE TECHNOLOGIE ET AUSSI STRATEGIQUE. ELLE ASSURERA PROBABLEMENT UN TRANSFERT DE TECHNOLOGIE ÄINSI QU'UNE MAÏTRISE DU SAVOIR-FAIRE, CE DERNIER VA CONSTITUER UN VERITABLE CAPITAL ET PERMETTRE DE RENFORCER NOTRE POTTENTIEL SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE NATIONAL.

4.Posté par Ahmed IDLFQUIH le 01/11/2006 22:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bravo l'EMI , c'est un exploi, une convention comme cellà c'est a ne pas ratté

5.Posté par mecatop le 16/12/2006 00:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rien à dire, l'EMI tu es le TOP du top, une convention comme celle la ouvre de nouvelles pérspectives, ehhh les éléves faut paaaaaas gacher

6.Posté par anis le 12/10/2007 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

nous somme besoin comme des competant ce genre de bureaux detude et des fonctions pour augumente notre chance de conquiri la technologie eauropeinne certte on a des competance et la matiere brute des elements qui peuvent criee la difference on tout cas cest un epreuve pour les jeune ingenieure marocain pour affranchir la nouvelle technologie aeraunautique ert spaciale.

7.Posté par hiiiind le 04/05/2008 16:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

congratulation pour les emistes .... je propose aux responsables de TEUCHOS de signer une convention de partenariat mais cette fois ci avec l' ACADEMIE INTERNATIONALE MOHAMED 6 DE L'AVIATION CIVILE (AIMAC) parcequ'elle forme des ingénieurs ayant double diplomation en aéronautique et (soit industrie,soit electronique soit informatique) ...MERCI

8.Posté par said le 12/08/2008 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bonjour
c'est un partenariat pour le developement le domain industriel au maroc mais ces mieux d'etre avec d'autre faculte par exemple (fst.......)

9.Posté par benkirane mehdi le 20/09/2008 17:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

au nom des éleves du genie mecanique a lemi ; nous sommes trés satisfait d ce partenariat ..bravo Mr bouami!!!

10.Posté par ABDELLAH le 24/05/2009 21:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

un grand pas vers l'avenir aéronautique de ce pays, mais il faut une volonté politique effrénée derière pour aplatir les obstacles et les difficultés

11.Posté par ABDELLAH le 24/05/2009 21:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'aéronautique est un domaine multidisciplinaire qui sans doute induira dans son développement l'élan d'autres secteurs à vocation technique ainsi que la prolifération des centres de formation dans le domaine aéronautique