Aeronautique.ma
Aeronautique.ma







International

Jetairfly: 16 heures de retard pour aller à Casablanca


Près de 200 personnes qui espéraient aller à Casablanca samedi soir ont dû passer la nuit à l'aéroport de Bordeaux-Mérignac en raison de la panne à Marrakech de l'avion qui devait les transporter, a-t-on appris auprès de la préfecture et de la compagnie aérienne belge Jetairfly.

L'appareil qui devait les emmener à Casablanca devait venir de Marrakech, a expliqué à l'AFP Florence Bruyère, la porte-parole de la compagnie, mais a dû faire demi-tour après quelques dizaines de minutes de vol et n'a pu être réparé immédiatement sur place.

Jetairfly a alors envoyé un avion de remplacement, en proposant aux passagers en partance pour Casablanca de les transporter à Marrakech, puis en autocar de Marrakech à Casablanca, ce qu'ils ont refusé.

La compagnie a alors loué un autre appareil, qui a dû venir de Manchester, au Royaume-Uni, pour les emmener. Au total, ils ont eu 16 heures de retard, et ont dû passer la nuit de samedi à dimanche dans l'aérogare, a indiqué, confirmant les informations de Sud Ouest, la préfecture de la Gironde, qui a mis des moyens à la disposition des passagers, notamment des repas et une équipe médicalisée. Selon la porte-parole de Jetairfly, le retard aurait été limité à 11 heures avec la première solution proposée.

"Nous sommes vraiment et sincèrement désolés pour les passagers", a indiqué Mme Bruyère, assurant que la compagnie avait tout fait pour, à la fois, "rechercher la sécurité maximale et réduire le temps d'attente". Les passagers ont pu finalement partir le dimanche à midi.

Aeronautique.ma / AFP

Lundi 22 Octobre 2012


Commentaires

1.Posté par bamou le 24/10/2012 19:47

Les avions dédiés à Jetairfly pour desservir le Maroc sont au nombre de 4 (quatre) uniquement,immatriculés comme suit :

CN-RPE
OO-JPT
OO-JLO
OO-JAM

Donc en cas de problème technique ou d'irrégularité en exploitation,la marge de manoeuvre est trop limitée,la compagnie n'a pas vraiment le choix pour envoyer d'autre avions pour dépanner.

En plus,quand on prend un billet avec une compagnie à bas coût (low cost),il faut se mettre en tête que les charges de ces compagnies sont trop justes et les marges sont faibles,donc ces compagnies ne peuvent accorder d'autres budgets pour ce genre d'irrégularité,sinon le vol n'est plus rentable...

Nouveau commentaire :

Avis important : Nous ne sommes pas responsables des messages postés sous les articles de notre site et nous ne garantissons aucunement la précision, l'utilité, ni si l'information est complète, et nous ne sommes pas responsables du contenu de ceux-ci.

Maghreb | International | Dépêches | Revue de presse






Newsletter






Galerie
Dreamliner
DSC02468.jpg
MAS2014_10065