Aeronautique.ma
Aeronautique.ma







International

Les americains discutent à Kinshasa la sécurité aérienne en Afrique centrale


Le Bureau de la Sécurité des Transports des Etats-Unis (NTSB) et l'Administration fédérale de l' Aviation civile (AAA) organisent depuis le 7 août un atelier sur la sécurité de l'aviation à Kinshasa, a déclaré M. John Kalonji, porte-parole de l'Ambassade des Etats-Unis à Kinshasa, lors d'un point de presse tenu le 9 août.

« Cet atelier, qui s'achevera le 10 août, vise à renforcer les capacités des agents travaillant dans le secteur de l'aviation civile en Afrique centrale. Pendant quatre jours, près de 100 participants de plusieurs pays d'Afrique centrale discutent d'une variété de sujets liés à l'aviation civile, tels que la navigabilité, la sureté des pistes, les conditions environnementales en RDC et les facteurs affectant le décollage et l'atterrissage », a-t-il déclaré.

Selon lui, l'atelier est parrainé par le Programme de Sécurité de l'Espace aérien pour l'Afrique du Département du Transport américain et organisé en collaboration avec l'Ambassade des Etats- Unis et le ministère congolais des Transports ainsi que l'Autorité de l'aviation civile de la RDC.

« Les conclusions de cet atelier permettront à coup sûr d' orienter et d'enrichir les réformes que le gouvernement est déterminé à mettre en place pour l'avenir », a affirmé Justin Kalumba, ministre congolais, lors de la cérémonie d'ouverture du 7 août, ajoutant que l'atelier de Kinshasa est élaboré pour aborder certains des défis importants auxquels l'aviation est confrontée en République démocratique du Congo et dans la région de l'Afrique centrale, et veut présenter un forum à la communauté de l'aviation afin d'aborder les questions et les préoccupations liées à la sécurité aérienne.

Les participants proviennent d'importantes organisations de la communauté de l'Aviation civile telles qu'Airbus, Boeing, l' Organisation Internationale de l'Aviation civile (ICAO), l' Association des Lignes aériennes africaines (AFRAA) et la Commission africaine de l'Aviation civile (AFCAC).

Communiqué

Vendredi 10 Août 2012


Commentaires

1.Posté par Rivelin le 10/08/2012 09:04

Pourquoi ne pas avoir abordé le sujet depuis des années avec la SOFREAVIA devenu EGIS AVIA
C'est quand même à l'origine une société "sofréavia" africaine.
De réelles compétences et connaissant mieux l'afrique qu'une fois encore les USA, même si la démarche est louable il est quand même dommage d'oublier cette source.

2.Posté par Rivelin le 10/08/2012 10:01

En lieu et place de Sofreavia, je souhaitas faire mention de l'Assecna comme société mixte Africaine pour la navigation aérienne.
Elle supervise à ce titre :
10 centres de contrôle régionaux
57 tours de contrôle
25 aéroports internationaux
76 aéroports nationaux et régionaux

Nouveau commentaire :

Avis important : Nous ne sommes pas responsables des messages postés sous les articles de notre site et nous ne garantissons aucunement la précision, l'utilité, ni si l'information est complète, et nous ne sommes pas responsables du contenu de ceux-ci.

Maghreb | International | Dépêches | Revue de presse






Newsletter






Galerie
Pavillion Marocain
MAS2014_0012
mili1.jpg