Aeronautique.ma
Aeronautique.ma







Espace

Neil Armstrong: Décés de celui qui a fait "un petit pas pour l'homme" sur la lune


Neil Armstrong: Décés de celui qui a fait "un petit pas pour l'homme" sur la lune
L'ancien astronaute américain Neil Armstrong, le premier homme à avoir marché sur la Lune en 1969, est mort à l'âge de 82 ans de complications liées à une opération cardiovasculaire, a annoncé samedi sa famille dans un communiqué. Armstrong, qui vivait avec sa femme Carol près de Cincinnati (Ohio), avait subi une opération au coeur début août deux jours après avoir fêté ses 82 ans.

Fasciné par les avions dès son plus jeune âge, Neil Alden Armstrong, né le 5 août 1930 dans l'Ohio, était devenu pilote d'essai en 1955 avant de rejoindre le programme de la Nasa en 1962. En tant que commandant de la mission Apollo 11, il était devenu à 38 ans le premier homme à fouler le sol lunaire, le 20 juillet 1969.
"C'est un petit pas pour l'homme mais un pas de géant pour l'humanité", déclarait-il alors.
Cette déclaration, devenue l'une des citations les plus célèbres dans le monde, a fait couler beaucoup d'encre sur l'omission ou non de l'article indéfini avant le mot homme ("a" man, en anglais). En réécoutant l'enregistrement, Armstrong avait jugé cette hypothèse possible.

Interrogé sur CBS sur cette mission historique, il avait par ailleurs déclaré : "C'est un endroit intéressant. Je le recommande." Peu après cette mission, Armstrong mettait fin à sa carrière d'astronaute et est nommé en 1970 administrateur adjoint pour l'aéronautique au siège de l'agence spatiale américaine (Nasa).

Il quittait la Nasa l'année suivante pour enseigner la technologie aérospatiale à l'université de Cincinnati.

Aeronautique.ma / Reuters

Samedi 25 Août 2012


Commentaires

1.Posté par Decrauze le 26/08/2012 13:11

- De la Lune à la terre -

Comme un symbole : alors que la machine Curiosity commence ses tours de roue sur Mars, les premiers pas sur la Lune sont orphelins. Un passage de relai spatial qui permet un bond de plus pour l’humanité, loin de ses travers, de sa frénésie économico-financière, de sa crise polymorphe. Grâce à Neil et Curiosity, on parvient encore un peu à chuchoter, mais sans atteindre la jubilation d’un autre Armstrong, « What a Wonderful World ! », cf. http://pamphletaire.blogspot.fr/search/label/Armstrong%20%28Louis%29.

Nouveau commentaire :

Avis important : Nous ne sommes pas responsables des messages postés sous les articles de notre site et nous ne garantissons aucunement la précision, l'utilité, ni si l'information est complète, et nous ne sommes pas responsables du contenu de ceux-ci.

Industrie | Aviation civile | Aviation militaire | Espace | Sport | AEROEXPO 2010






Newsletter






Galerie
Etudiants de l'IMA
MAS2014_10068
MAS2014_0131