AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique

Aeronautique.ma
Recevez la newsletter AEROHEBDO



Ouverture des négociations pour un nouvel accord aérien entre Dakar et Rabat


Par Aeronautique.ma, le 13 Décembre 2011



Ouverture des négociations pour un nouvel accord aérien entre Dakar et Rabat
Le Maroc et le Sénégal entament mercredi des négociations pour la signature d’un nouvel accord bilatéral de services aériens sur la gestion des droits de trafic entre les deux pays, selon l'Agence de Presse Sénégalaise APS, d'après les services du ministère Sénégalais en charge des Transports aériens.

L’accord aérien qui lie actuellement les deux pays a été signé en 2006 et fixe le nombre de fréquences à 14 par semaine, toutes exploitées, à raison de deux par jour, par Royal Air Maroc (RAM), selon la même source. Cet accord a été négocié dans un contexte où RAM était actionnaire majoritaire de la défunte Air Sénégal International lorsque cette dernière était en activité.

La Direction de l’aviation civile sénégalaise ‘’demande l’ouverture de ces négociations pour l’établissement d’un nouvel accord, afin de permettre à la nouvelle compagnie sénégalaise, Sénégal Airlines (SAL), concessionnaire des droits de trafic de l’Etat du Sénégal, de pouvoir intégrer le marché’’, souligne la même source.

Elle indique que l’accord qui lie les deux pays ‘’est dépassé du fait de la disparition de ASI et de la naissance, pour la première fois dans l’histoire du Sénégal, d’une compagnie entièrement sénégalaise’’. Elle précise en outre que la Direction de l’aviation civile sénégalaise a demandé l’ouverture de ces négociations depuis le mois de mars dernier, mais elles ont toujours été reportées, le plus souvent à la demande du Maroc.

Les négociations, prévues mercredi et jeudi, verront la participation d’une forte délégation marocaine dirigée par le secrétaire général du ministère marocain des Transports, Benjelloun Mohamed Jamal et comprenant des représentants du ministère marocain des Affaires étrangères ainsi que les responsables de la Direction générale de l’aviation civile du Maroc.

La délégation sénégalaise sera conduite par le directeur général des Transports aériens et de l’industrie aéronautique, Cheikh Tidiane Senghor. Le document rappelle que dans la foulée de la création de Sénégal Airlines, le ministère chargé des Transports Aériens du Sénégal, ‘’a déjà renégocié avec succès et signé de nouveaux accords aériens avec la Belgique, la Mauritanie, et l’Espagne’’.

Il souligne que ‘’tous ces accords ont été négociés dans le même esprit d’équilibre dans l’exploitation des droits de trafic et de préservation des intérêts du Sénégal et de sa compagnie nationale’’. Dakar a eu gain de cause dans le différend qui l’opposait à la compagnie Asky au sujet de l’accord de siège qui attribuait à cette compagnie des avantages exorbitants favorisant ainsi une concurrence déloyale d’Asky au détriment de Sénégal Airlines et de toutes les autres compagnies aériennes africaines.

Mots clés : Sénégal



Nouveau commentaire :

Avis important : Nous ne sommes pas responsables des messages postés sous les articles de notre site et nous ne garantissons aucunement la précision, l'utilité, ni si l'information est complète, et nous ne sommes pas responsables du contenu de ceux-ci.