AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique et du Spatial

Royal Air Maroc souhaite se séparer de sa RAM Academy


Par Aeronautique.ma, le 3 Octobre 2011



Royal Air Maroc souhaite se séparer de sa RAM Academy
Dix avions seront cédés par Royal Air Maroc pour rajeunir sa flotte et réduire le coût par siège de 20%. Les bureaux de vente seront réduit à un seul bureau de vente pour Casa et Rabat alors que ceux de Strasbourg ou Toulouse et bien d'autres seront fermés. Des liaisons point à point avec l’étranger seront abandonnées. Plusieurs mesures ont été prises par RAM pour renforcer ses finances de mises à mal par la hausse de la concurrence et des prix du pétrole et l'impact des révolutions arabes.

Nous apprenons aujourd'hui, de source bien informée, que Royal Air Maroc veut se séparer de RAM Academy dont fait partie l'Ecole Nationale des pilotes de lignes (ENPL). Royal Air Maroc serait même en phase de prospection pour trouver un acquéreur de sa filiale. Outre la crise financière que traverse la compagnie, ce souhait de RAM de séparer de l'ENPL peut s'expliquer par le fait que les besoins de la compagnie en pilotes ne justifient plus l'existance d'une école dont les lauréats sont exclusivement dédiés à Royal Air Maroc. En effet, l'école a été fermée pendant 7 ans consécutives. Après une reprise de la formation en 2007, Royal Air Maroc a annoncé le mois dernier, à quelques jours de la rentrée, l'annulation des inscriptions pour l'année universitaire 2011-1012.

En 2009, l'ENPL a été un des points de friction entre les pilotes et la direction de la RAM : "Sur les 7 avions-écoles que compte l’ENPL, aucun n’est en état de voler" avait dénoncé l’Association marocaine des pilotes de ligne (AMPL ). "2 à 3 avions sont cloués au sol, pour manque de pièces de rechange et de maintenance, le motoriste Diamant est en faillite". Le déménagement des composantes techniques de l’école de Casa-Anfa à Benslimane s'est ajouté aux nombreuses perturbations que connait le fonctionnement normal de l’école.

Sachant que pour devenir pilote de ligne, le niveau minimum (sauf quelques exceptions) est un BAC de préférence scientifique, l'ENPL peut se vanter d'avoir des lauréats d'un très haut niveau. Pour accéder à l'ENPL, il faut être admissibles aux concours nationaux communs (CNC) et avoir suivi la filière MP (mathématiques physiques) lors des classes préparatoires aux grandes écoles d'ingénieurs (math physique MP, Math Sup, Math Spé). En plus de ces pré-requis, les candidats auront à passer 4 étapes complémentaires de sélection que sont : un test de psychotechnique (Wombat), un entretien avec une commission de sélection, une sélection sur simulateur… l'admission des ingénieurs d'Etat et des porteurs de licences en mathématiques se fait au même titre que les admissibles au CNC qui doivent aussi suivre les étapes complémentaire de sélection.

Dotée d'une expérience de plus de 48 ans, RAM Academy est certifiée ISO 9001 (version 2000). L'ENPL a obtenu en 2007 la certification européenne « Part 147 », qui est la première distinction attribuée en Afrique, elle permet à l'école, avec une reconnaissance mondiale, de former du personnel hautement qualifié aux métiers de l'aéronautique et de la maintenance d'avions.




Commentaires...

1.Posté par bamou le 03/10/2011 19:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Personne ne veut comprendre ce que veut dire ENPL : Ecole Nationale des Pilotes de Ligne,donc c'est une école nationale,qui devrait être sous la tutelle de l'état et non de RAM,pourquoi l'état depuis la création de cette école au début des années 70 l'avait elle livrée à elle même en laissant cette formation très onéreuse à RAM ?

Si ENPL était sous le contrôle de la DGAC et de l'état,elle formerait aussi des pilotes pour d'autres compagnies,qui peuvent venir et sélectionner des candidats de leurs choix.

A mon avis la seule alternative est de la privatiser pour la sauver de cette situation de crise.

Je connais déjà une personne qui avait déjà fait une proposition sérieuse l'année dernière à la direction de la RAM,mais sa démarche est restée lettre morte,cette personne possède déjà l'agrément DGAC pour des certificats théoriques mais côté pratique on l'a limité au certificat CPL,petit indice : Rabat Orangers...


2.Posté par Mike2Alpha le 09/10/2011 22:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la RAMACADEMY doit fusionner avec AIMAC (academy internationale Med 6 de l'aviation civile) sous la responsabilité de l'ONDA!!
Personnellement, je vois pas le Maroc sans etablissement etatique des metiers de l'air!! ( c 7chouma!!)
comme ca la formation va etre accessible a tous les jeunes qui ont les prérequis et les compagnies marocaines (RAM, JET4YOU et AIRARABIA) seront servis a pied d'egalité par les PNT, PNC et MECANO!!
On veut une ecole pr tout les marocains qui soit Pauvre ou riche, le Mr avec la ''proposition serieuse'' il voit l'ecole comme un buisness (comme il a fait pr les ecoles de PNC)
Affaire a Suivre...

3.Posté par bamou le 10/10/2011 09:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Mike2Alpha :

Pas l'ONDA !!

Cette office a d'énormes problèmes de gestion et n'arrive même pas à s'occuper de ses propres tâches malgré les rentrées énormes d'argent !!

Si ce n'est le monsieur (à la choukara),l'état doit s'en charger avec une vraie structure sinon c'est la faillite annoncée...

4.Posté par xor le 29/10/2011 02:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je vous résume la situation de l'aviation au Maroc , les stations de carburant pour l'AVGAS 100LL dans les aéroports varient d'un aéroport à un autre de 23 DH à 30 DH le litre ce qui est incroyablement élevé comme prix et vous n'etes pas sur d'en trouver , et la meilleur presque aucune de ces societes de carburants dans ces aéroports n'accepte les chèques , il faut atterir avec l'avion et le pilote doit leur donner un gros sachet en plastic rempli de billets de banques en DH pour faire le plein de carburant , imaginez un multimoteur de 3 tonnes et qui a un plein a faire de 400 litres , le calcul est simple le pilote doit avoir à bord de l'avion 30*400 = 12000 DH en cash pour payer le carburant AVGAS 100LL et dans certains aéroports pas de carburants et le comble dans certains aéroports on vous impose la quantité max de carburant qu'on peut vous donner et non ce dont vous avez besoin , tel est la situation actuelle dans les aéroports du Maroc .

La meilleur quand vous demandez un dossier meteo , ils vous disent qu'ils n'ont ni TEMPSI ni carte de vents sauf dans les grands aeroports , c'est a dire votre vol est a vos risque et peril demerdez vous , contentez vous simplement TAF ET METAR.

C'est l'agonie de l'aviation légère , voici les formalités pour un vol national au départ , déposer le plan de vol , ensuite remplir des formulaires chez la gendarmerie royale pour les pilotes et passager , remplir les formulaires pour la douane , la police et les agents de l'onda chacun vient vous voir pour vous donner un document à remplir .

Ou sont les efforts déployés vis à vis du personnel navigant et des avions d'affaires .

5.Posté par chefchaouni abdelfattah le 30/10/2011 18:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis d'accord avec vous.
Aujourd'hui en aéroclub, l'heure de vol est facturée 1200 DHS sur Cessna 150!
Comment voulez vous à ce prix attirer des jeunes même en leur donnant des bourses!
Je pense que c'est la fin de l'aviation légère au Maroc et la réglemetation est devenue tellement contraignante (CDN payant, renouvellement agrément de formation payant, instructeur hors de prix,...)
Le concept demande à être revu et la fédération doit jouer son rôle auprès des autorités.
J'ai été pilote et je confirme ce que vous dites sur l'AVGAS payable en espèces et sur les données de dossier préparatoire du vol. Metar, TAF quand on en a ou Allah maak...

6.Posté par chefchaouni abdelfattah le 30/10/2011 19:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Concernant la RAM Academy, je pensequ'il faut créer une vraie école d'aéronautique au Marco avec une partie inet une partie ingénieur et une partie pilote.
Le modèle qui pourrait être adopté pour cette école devrait être calqué sur celui de l'ESITH (Ecole supérieure des industries du textile et de l'habillement) qui est une SA elle l'état est majoritaire.
Mettre RAM Academy avec l'ONDA serait une lamentable erreur du fait que l'Académie Mohammed 6 de l'Aviation Civile n'a vraiment pas les compétences pour ce faire.
Il est plus opportun de démarrer à partir de zéro...

Nouveau commentaire :

Avis important : Nous ne sommes pas responsables des messages postés sous les articles de notre site et nous ne garantissons aucunement la précision, l'utilité, ni si l'information est complète, et nous ne sommes pas responsables du contenu de ceux-ci.