Aeronautique.ma
Aeronautique.ma







Industrie

Forbes: Le Maroc est prêt pour devenir un acteur mondial dans le secteur de l'aéronautique


Le Maroc donne le signal aux marchés qu'il est prêt à devenir un acteur mondial dans le secteur de l'aéronautique en attirant aussi bien les fabricants de pièces détachées que les prestataires de services.
Le Maroc a réussi à mettre en place, ces dix dernières années, une industrie aéronautique «ambitieuse» estimée à hauteur de 1 milliard de dollars, le Royaume étant devenu une destination prisée des investisseurs étrangers attirés par ce secteur compétitif, écrit vendredi Forbes Magazine, dans une analyse signée Abdemalek Alaoui, analyste marocain de renommée internationale.
 
«Durant cette période, des acteurs internationaux de premier plan, comme l'américain Boeing, le français Safran et le canadien Bombardier ont procédé à des investissements substantiels en vue de la construction d'usines de plus en plus sophistiquées dans le Royaume», souligne l'auteur de cette analyse, en faisant observer que durant les derniers mois la cadence de ces investissements étrangers dans le secteur s'était même accélérée.
 
Lors des journées professionnelles du Salon aéronautique de Farnborough, près de Londres, de nouveaux investissements de grande envergure totalisant quelque 45 millions de dollars ont été annoncés par le gouvernement marocain avec Aeloia, une filiale d'Airbus Group, et Alcoa, un leader mondial dans la production de l'aluminium, note la publication US sur son site électronique.
 
«Avec ces investissements, le Maroc s'évertue à donner le signal aux marchés qu'il est prêt à devenir un acteur mondial dans le secteur de l'aéronautique en attirant aussi bien les fabricants de pièces détachées que les prestataires de services», observe-t-on.
Abdemalek Alaoui souligne, à ce propos, qu'une combinaison de facteurs conjoncturels et structurels a permis au Royaume de devenir «un acteur crédible» dans ce domaine industriel, qui emploie au Maroc 10.000 personnes et participe à hauteur de 5% des exportations du pays.
 
Sur le plan régional, explique-t-il, le Maroc a été immunisé contre les répercussions du «printemps arabe» grâce à des réformes ayant culminé par l'adoption d'une nouvelle constitution, notant que cette «révolution silencieuse» a permis de projeter une image de «résilience» du Royaume auprès des grands acteurs de l'industrie aéronautique mondiale connus pour leurs cycles d'investissements basés sur le long terme, qui reposent à leur tour sur la pérennité des facteurs de stabilité et de sécurité.
 
Au niveau structurel, l'industrie aéronautique mondiale connaît une mutation rapide et est de ce fait à la recherche de pays présentant les meilleures garanties et l'environnement adéquat pour ses investissements, souligne Forbes, en faisant observer qu'il s'agit là justement du chemin choisi par le Maroc à travers sa nouvelle stratégie industrielle basée sur la promotion des écosystèmes industriels à travers des incitations fiscales et la subvention des programmes de formation.
 
«Notre objectif est d'arriver à assembler des avions entiers dans les dix années à venir», indique le ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie numérique, Moulay Hafid El Alami, cité par la publication américaine, pour laquelle le Maroc, qui ambitionne de se projeter au-delà de la Méditerranée, cherche à créer un dialogue économique tridimensionnel entre les Amériques, l'Europe et l'Afrique.
«Le Royaume embrasse ainsi la mondialisation grâce à ses différents avantages compétitifs, à savoir son emplacement stratégique, le coût de sa main-d'œuvre et sa stabilité», conclut Forbes. 
 

Aeronautique.ma / MAP

Mardi 22 Juillet 2014

Mots clés : aeronautique, maroc


Industrie | Aviation civile | Aviation militaire | Espace | Sport | AEROEXPO 2010








Newsletter









Galerie
IMA - Restaurant
MAS20140038
DSC02483.jpg




Recommandez Aeronautique.ma








Top Aviation Sites
AVIATION TOP 100 - www.avitop.com Avitop.com