Aeronautique.ma
Aeronautique.ma







Industrie

Midparc: Une zone franche...offrant d'autres avantages


Midparc: Une zone franche...offrant d'autres avantages
Midparc, la Plateforme industrielle intégrée dédiée à l’aéronautique a été inaugurée ce 30 septembre par le Roi Mohammed VI. Un nouveau né pour attirer davantage d’investissements dans les filières liées à l'aéronautique telles que les matériaux composites et l’électronique embarquée.

Midparc a coûté environ 740 millions de DH, c'est le fruit d’un partenariat entre L’État, représenté par les ministères de l’Industrie et des Finances, le groupement Medz (Midparc Investment) et la société Midparc, qui aménage, développe et gère le projet.

Le parc est en mesure d’accueillir plus de 300 unités industrielles. Il bénéficie de statut de Zone franche d’exportation offrant des avantages administratifs, fiscaux et douaniers. Les mesures fiscales et douanières concernent entre autres l’exonération des entreprises au sein de la zone franche de l’impôt sur les sociétés pendant les cinq premières années d’activité et la réduction à 8,75% sur les vingt années qui suivent. Elles portent aussi sur le libre rapatriement des bénéfices et des capitaux, l’exonération de la TVA et des droits de douane et la simplification des procédures douanières.

En plus , l'état offre des subventions à l’installation qui peuvent atteindre 10 à 20% de l’investissement global et des subventions à la formation allant jusqu'à 5.500 euros par employé, en plus d’un plan de formation s’appuyant entre autres sur l’Institut de métiers de l’aéronautique (IMA) et l'institut spécialisé d'aéronautique et de la logistique aéroportuaire (ISMALA).

Midparc est doté d’un guichet unique pour l’accueil, le support et l’accompagnement des investisseurs, ainsi que de bâtiments relais devant abriter de futures unités industrielles, en attendant la construction de leurs propres usines.

Les donneurs d’ordres de premier niveau ont besoin de nouvelles capacités industrielles pour répondre aux fortes montées des cadences de construction des avions.

Outre l'avionneur canadien Bombardier, l'américain Eaton a signé en juin dernier un protocole d’entente avec Midparc SA pour la construction d’un site de production de modules de distribution électrique et d’équipements de protection électrique dont l’ouverture est prévue pour début 2014.

Le GIMAS (Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales) est très confiant. Midparc  devrait générer des investissements induits de l’ordre de 4 milliards de DH et près de 15 000 emplois pour les dix prochaines années. Dans vingt ans, plus de 33 500 avions sont à construire dans le monde.


Aeronautique.ma

Lundi 30 Septembre 2013

Mots clés : maroc, midpark


Industrie | Aviation civile | Aviation militaire | Espace | Sport | AEROEXPO 2010





Newsletter









Galerie
DSC02254.jpg
MAS20140022
DSC02250.jpg




Recommandez Aeronautique.ma








Top Aviation Sites
AVIATION TOP 100 - www.avitop.com Avitop.com