Aeronautique.ma
Aeronautique.ma







International

Une commande sans précédent d'avions Airbus confirmée par Etihad Airways


Une commande sans précédent d'avions Airbus confirmée par Etihad Airways
Etihad, compagnie aérienne basée à Abou Dhabi, a confirmé une commande d'Airbus de dix milliards de dollars, contrat historique qui pourrait conduire l'avionneur à construire une partie de sa prochaine génération d'appareils dans l'émirat, a déclaré une source proche de la transaction. Le contrat, dont l'issue paraissait incertaine avec l'arrivée de la crise chez le cinquième pays producteur mondial de pétrole, fait suite à un accord de production de composites entre EADS, maison mère d'Airbus, et le fonds d'Abou Dhabi Mubadala Development.
Il s'agit de la partie visible de la lutte globale d'Airbus et de Boeing, explique-t-on de sources industrielles.
La commande inclut jusqu'à 25 unités du futur Airbus A350-1000 d'une valeur de 270 millions de dollars chacune. Même si les contrats ne sont pas publiquement liés, des sources du secteur soulignent qu'une partie de la structure des composites de l'A350 sera construite dans une nouvelle usine à Abou Dhabi.
Airbus et EADS se sont refusés à tout commentaire. Les derniers chiffres des commandes d'Airbus doivent être publiés dans les prochains jours.
Etihad avait précisé que son projet de commande à Airbus, dans le cadre d'un programme de 20 milliards de dollars partagé entre Airbus et Boeing dévoilé pour la première fois lors du salon aéronautique de Farnborough en juin, n'était pas directement lié à l'accord industriel avec Mubadala Development.
Mais l'ampleur des discussions, le temps qu'il a fallu pour confirmer l'opération et un climat favorable entre la France et Abou Dhabi semblent être le signe d'une négociation de grande ampleur.
"Il est clair que l'accord avec Mubadala a été un élément structurel de l'ensemble", a expliqué une source proche de la région.
MARCHÉ DES AVIONS DE NOUVELLE GÉNÉRATION
EADS compte transférer une partie de sa production dans des marchés émergents afin d'éviter les effets de la volatilité des changes et du niveau élevé des coûts du travail en Europe. Mais un accord antérieur pour l'assemblage de monocouloirs en Chine à partir de 2009 montre que le groupe est également prêt à investir pour obtenir des commandes d'avions dans le pays.
L'A350 est la réponse d'Airbus au 787 Dreamliner de Boeing, qui domine pour l'instant le marché lucratif de la prochaine génération de marché de taille moyenne mais qui devrait également subir un nouveau cycle de retards de livraisons.
La commande d'Etihad fait suite à une bataille particulièrement féroce entre Airbus et Boeing tant sur le plan stratégique que commercial, selon des sources du secteur.
En prenant pied à Abou Dhabi (Emirats arabes unis), EADS poursuit sa stratégie consistant à s'étendre industriellement au niveau mondial.
Les accords industriels sont également considérés comme une assurance, tant pour Airbus que pour Boeing, face au risque d'annulations ou de reports de commandes en cascade au moment où le secteur aérien subit lui aussi le contrecoup de la crise financière.
Airbus est le plus lourdement exposé à la région du Golfe, qui représente une part importante de son carnet de commandes et la majorité des commandes de l'A380, dont le principal client est la compagnie de Dubai Emirates Airlines, concurrente frontale d'Etihad.
La commande d'Etihad était également cruciale pour permettre à John Leahy, patron des ventes d'Airbus, d'essayer de mettre la main sur le dernier grand marché manquant à Airbus, le Japon, dominé par Boeing.

Article en ligne

Reuters

Samedi 6 Décembre 2008

Mots clés : airbus, etihad


Maghreb | International | Dépêches





Newsletter









Galerie
Dreamliner0016
Dream001.jpg
DSC02258.jpg




Recommandez Aeronautique.ma








Top Aviation Sites
AVIATION TOP 100 - www.avitop.com Avitop.com