Aeronautique.ma
Aeronautique.ma







Maghreb

Algérie: Un consortium dédié au transport aérien et à l’aérospatial voit le jour


Algérie: Un consortium dédié au transport aérien et à l’aérospatial voit le jour
Le consortium regroupe une vingtaine d’entités économiques, de recherche et développement, de compagnies aériennes…fédérées autour de l’Institut d’aéronautique et des études spatiales (IAS, université de Blida1).
Il sera une entité de consultation, d’orientation et de concertation scientifique dans tout ce qui est relatif au domaine de l’aéronautique et de l’aérospatiale, travaillera sur les trois fronts liés aux aspects de la pédagogie, de la recherche et du développement. Il fera en sorte aussi que l’Algérie se dirige progressivement vers l’industrie de l’aéronautique.

La cérémonie officielle du démarrage des travaux du consortium a connu la réception officielle par l’université de Blida 1 du prototype de l’avion challenger 300, que la firme canadienne Bombardier a mis, à titre gracieux, au profit de l’IAS à des fins pédagogiques.
 
Un vibrant hommage a été rendu à M. Kherrat, algérien basé au Canada, ingénieur chez Bombardier aéronautique et enseignant à Montréal , qui est à l'origine de l'acquisition du prototype du Challenger 300. La Direction générale de la recherche scientifique et du développement technologie (DGRSDT) a assuré le transport du prototype du Canada en Algérie.  
 
«L’Algérie occupe une position stratégique et le développement du secteur de l’aéronautique et du spatial y est vital pour l’avenir de l’économie du pays. Elle doit être une plateforme du transport aérien international», a déclaré Mohamed Tahar Abadlia, recteur de l’université Blida 1.
 
Pour Mme Benkhada Amina, directrice de l’IAS : «C’est le domaine de l’aéronautique et du spatial qui fait actuellement toute la différence de force entre les Etats. Pour relever tous les défis, ce consortium doit s’inscrire dans la durabilité, évitant de plier l’échine devant les contraintes de terrain.» Un appel a été lancé aux entités formatrices à se focaliser davantage sur les «petits métiers» professionnels qui gravitent autour du domaine de l’aéronautique et qui font actuellement grand défaut en Algérie.
 

Aeronautique.ma / Communiqué

Dimanche 6 Juillet 2014


Maghreb | International | Dépêches





Newsletter









Galerie
weirdplane
MAS_20140007
Cérémonie_2000_BR7100021




Recommandez Aeronautique.ma








Top Aviation Sites
AVIATION TOP 100 - www.avitop.com Avitop.com