Aeronautique.ma
Aeronautique.ma







International

Farnborough: Mubadala devient fournisseur d'Airbus à Abu Dhabi


Farnborough: Mubadala devient fournisseur d'Airbus à Abu Dhabi
Mubadala Aerospace, filiale du fonds d'investissement de Abou Dhabi, Mubadala, va devenir un nouveau fournisseur d'Airbus, au terme d'un accord signé mardi entre l'européen EADS, maison-mère de l'avionneur et Mubadala. L'usine devrait commencer ses opérations en 2010 et devrait produire des pièces en matériaux composites pour Airbus et "potentiellement pour d'autres constructeurs", selon un communiqué commun de Mubadala et d'EADS.

Au départ, cette usine va produire des éléments pour certaines parties mobiles des long-courriers A330, A340 et A350 et gros porteurs A380, puis ensuite d'autres pièces.
Les cinq premières années de sa création l'usine devrait créer 2.600 emplois, selon Mubadala. "Cette coopération devrait générer des revenus de plus de 1 milliard de dollars sur dix ans pour Mubadala Aerospace".

"Ce partenariat va permettre à EADS d'étendre son empreinte au Moyen-Orient en terme de fournisseurs et de capacités de production", écrivent Mubadala et EADS.
A terme, ce nouveau fournisseur d'aérostructures est destiné à entrer dans le top-10 des sous-traitants d'Airbus, a déclaré à l'AFP Marwan Lahoud, directeur de la stratégie de EADS.
Dans le cadre de cet accord, EADS et Mubadala Aerospace vont développer un centre de recherche et développement et un d'ingéniérie, à Abou Dhabi.
Cet accord donne un véritable coup de pouce aux ambitions d'Abou Dhabi, le plus grand et le plus riche des sept membres de la fédération des Emirats arabes unis, de développer l'industrie aéronautique locale.

Lundi, Airbus a enregistré une d'énorme commande ferme de la part d'Etihad, compagnie aérienne d'Abou Dhabi, de 55 avions, d'une valeur de 11 milliards de dollars au prix catalogue --10 gros porteurs A380, 25 long-courriers A350 et 20 moyen-courriers A320--.
Le président français Nicolas Sarkozy s'était félicité de cette annonce. "Cette décision s'inscrit dans un contexte de relations de grande qualité entre la France et les Emirats arabes unis", soulignait l'Elysée. M. Sarkozy s'était rendu en visite officielle le 15 janvier dernier à Abou Dhabi.

Par ailleurs, Mubadala n'a pas exclu de prendre un jour une participation dans EADS, a indiqué son directeur de l'exploitation Ahmed Al Mokarrab Al Muhairi, dans un entretien à l'AFP. "Je ne l'ai jamais envisagé (...) J'exclus peu de chose dans ma vie parce que cela change tout le temps. C'est possible, OK. Mais je peux vous dire maintenant, cela ne faisait pas partie de l'accord signé aujourd'hui", a-t-il dit.

Interrogé sur son intérêt pour un investissement dans les sites allemands et français qu'Airbus compte vendre, M. Al Mokarrab Al Muhairi a dit: "si EADS vient vers nous et parle de cette possibilité nous la prendrons très au sérieux".
Le directeur de la stratégie d'EADS, Marwan Lahoud, également présent à l'entretien, a précisé: "quand les sites seront prêts, nous aurons des discussions avec des investisseurs (...) Pour reprendre votre vocabulaire, nous n'excluons pas d'avoir des discussions avec Mubadala et d'autres investisseurs. Mais pour l'instant, c'est trop prématuré".

A la question de savoir s'ils avaient pour l'instant commencé des négociations sur une prise de participation dans les sites français et allemands, ils ont répondu en choeur: "non".


AFP

Dimanche 20 Juillet 2008


Maghreb | International | Dépêches





Newsletter









Galerie
MAS20140355
MAS2014_0008
F16_Artisanal




Recommandez Aeronautique.ma








Top Aviation Sites
AVIATION TOP 100 - www.avitop.com Avitop.com