Aeronautique.ma

Aeronautique.ma
Recevez la newsletter AEROHEBDO


Par Reuters le Vendredi 16 Février 2007

Air Mauritanie: Pirate de l'air arrêté




air mauritanie
air mauritanie
La police espagnole a appréhendé jeudi l'auteur du détournement d'un Boeing 737 d'Air Mauritanie qui avait été auparavant maîtrisé par les passagers à l'atterrissage aux Canaries, a-t-on appris auprès de la présidence mauritanienne.

L'appareil mauritanien assurait un vol intérieur lorsque le pirate, armé de pistolets, a exigé que le pilote mette le cap sur la France, qui accueille à Cannes le sommmet annuel France-Afrique. L'avion s'est alors dirigé vers l'archipel espagnol des Canaries.

""Au moment de l'atterrissage, le pilote a sciemment freiné très brutalement. L'homme a fait une chute et les passagers en ont profité pour le maîtriser. Il a tiré deux balles, mais sans faire de blessés graves"", a précisé cette source mauritanienne à Reuters.

D'après une porte-parole des services de secours espagnols, 20 personnes souffriraient de bleus et de coupures légères mais personne n'a été blessé par balle comme une source proche de ces mêmes services l'avait indiqué auparavant.

Le ministère de l'Intérieur espagnol a précisé que les forces de l'ordre avaient arrêté le pirate de l'air et libéré l'ensemble des 71 passagers et huit membres d'équipage après l'atterrissage du Boeing d'Air Mauritanie sur l'aéroport de Gando, sur l'île de la Grande Canarie.

Selon des médias, l'auteur du détournement serait originaire du Maghreb.

Le directeur général de la compagnie mauritanienne, Mohamed Ould elMoktar, a déclaré que l'équipage lui avait assuré qu'il n'y avait pas eu de blessés et que le pirate avait agi seul.

""Le pirate était seul et armé de deux pistolets, sans que l'on sache s'il s'agissait d'armes véritables ou factices"", a-t-il dit sur la chaîne de télévision qatarie Al Djazira.

Après une escale de ravitaillement à Dakhla, au Sahara occidental, l'appareil détourné avait pris la direction des Canaries.

A Rabat, le gouvernement marocain a fait savoir qu'il n'avait pas accepté la demande du pirate de l'air de se poser au Maroc.

Le détournement a eu lieu le jour de l'ouverture en Espagne du procèsdes auteurs présumés des attentats de Madrid de 2004, qui avaient fait191 morts.

Il y a quelques jours, Al Qaïda avait appelé les musulmans à s'en prendre notamment au gouvernement mauritanien.

Le Boeing détourné se rendait de Nouakchott, la capitale politique, à Nouadhibou, la capitale économique située dans le nord du pays,lorsqu'il a été détourné.