Aeronautique.ma

Aeronautique.ma
Recevez la newsletter AEROHEBDO


Par MAP le Lundi 9 Juillet 2007

Construction de la nouvelle aérogare de l'Aéroport Oujda-Angad




Construction de la nouvelle aérogare de l'Aéroport Oujda-Angad
SM le Roi Mohammed VI, accompagné de SA le Prince Moulay Ismail, a procédé, lundi, à la pose de la première pierre pour la construction de la nouvelle aérogare de l'Aéroport Oujda-Angad,qui s'inscrit dans le cadre du projet d'extension de l'aéroport, pour lequel a été débloquée une enveloppe budgétaire de 650 millions DH.

A cette occasion, le Souverain a suivi des explications sur ce projet qui comprend également la construction d'un nouveau terminal d'une capacité additionnelle de 2 millions de passagers par an pour faire face aux contraintes géographiques qui entravent le décollage normal des avions, l'extension du Parking-avions pour atteindre une capacité de 15 appareils courrier, la construction d'une seconde piste d'envol,l'aménagement de nouveaux parkings de 800 véhicules et le réaménagement des installations et infrastructures existantes.

Supervisée par l'Office national des Aéroports (ONDA), la construction de l'aérogare, dont la réalisation est prévue en 30 mois pour un coût de 450 millions de dh, vise à anticiper les perspectives de développement du tourisme et accompagner les projets de développement économique et touristique que connaît la région de l'oriental, en particulier la station balnéaire de Saïdia, située à quelques kilomètres de l'aéroport.

La nouvelle aérogare, qui sera construite sur une surface de 18.000 m2 comprend un bloc technique et une tour de contrôle. Elle permettra à la région de renforcer sa compétitivité, de réaliser un véritable décollage économique et d'accompagner les projets déjà lancés tels l'autoroute Fès-Oujda, la voie expresse Oujda-Saidia et la rocade méditerranéenne.

Elle permettra aussi de répondre aux évolutions futures avec l'augmentation de la capacité d'accueil de l'aéroport et la construction d'une nouvelle piste de décollage et de favoriser la régularité et la sûreté des vols. Ce projet sera suivi par d'autres chantiers portant sur les dépendances extérieures de l'aéroport, en particulier les espaces verts et l'éclairage.

L'aéroport Oujda-Angad avait été certifié ISO9001, version 2000, pour la qualité de ses services rendus aux passagers, aux compagnies aériennes et aux autres usagers.

Le nombre de passagers ayant transité par l'aéroport Oujda-Angad durant la période allant du 1er janvier au 25 juin dernier a atteint 110.220personnes, soit une hausse de 22,3% par rapport à la même période de l'année écoulée.

Ce nombre affichera une augmentation de 20 %durant l'actuelle saison d'été, selon les prévisions de l'administration de l'aéroport qui indiquent que le trafic aérien dans cette infrastructure sera plus intense durant les prochaines années eu égard à l'ouverture que connaît la région de l'Oriental et aux projets économiques et touristiques qui y sont réalisés.

Le nombre des voyageurs ayant transité par cette infrastructure a augmenté de près de15 % en 2006 contre 14,93% en 2005 et 12,74 en 2004.L'administration de l'aéroport et l'ONDA avaient signé "la charte du développement durable" en vertu de laquelle ce dernier s'engage, entre autres, à promouvoir une culture d'entreprise au service du développement durable et à mobiliser l'ensemble de ses ressources par un système de gouvernance basé sur la recherche de l'excellence et de l'efficience économique.

Elle prévoit également d'asseoir une responsabilité sociale fondée sur le développement des compétences,l'innovation sociale et l'égalité des chances, de dynamiser les prestations d'utilité générale au sein des plates-formes aéroportuaires et d'adopter une démarche participative et solidaire impliquant l'ensemble des acteurs concernés.