Aeronautique.ma
Aeronautique.ma







International

Crash d'un Bombardier Q400 sur une maison dans l'Etat de New York

Un avion s'est écrasé jeudi soir sur une maison dans l'Etat de New York, faisant 49 morts, les 48 personnes à bord plus une victime au sol, l'un des accidents les plus meurtriers de l'histoire récente de l'aviation aux Etats-Unis. "Il n'y a aucun survivant" dans l'avion, qui transportait 48 passagers et membres d'équipage, a déclaré la porte-parole de la police de l'Etat, Rebecca Gibbons, alors qu'un responsable local venait de confirmer la mort d'une personne au sol.


Crash d'un Bombardier Q400 sur une maison dans l'Etat de New York
L'appareil, un Bombardier Dash 8 Q400 de la Continental Airlines, s'est écrasé à 22h20 jeudi (03h20 GMT vendredi) dans la ville de Clarence Center, cinq minutes environ avant l'atterrissage prévu sur l'aéroport de Buffalo, dans le nord de l'Etat de New York (nord-est des Etats-Unis).
Il arrivait de Newark, dans le New Jersey, près de New York, et s'est écrasé à environ 8 km de l'aéroport, a précisé CNN.
Un responsable local a indiqué que rien ne semblait anormal à bord avant l'accident. "J'ai été informé que l'avion avait seulement disparu des écrans-radar", a-t-il dit. Des témoins ont décrit une très forte explosion au moment de l'impact, avant que l'avion ne prenne feu.

Une chaîne de télévision locale, WGRZ, a diffusé une conversation des contrôleurs aériens essayant d'entrer en contact avec l'appareil alors qu'il s'approchait. L'un des contrôleurs demande à un autre avion de le chercher après qu'il a disparu des écrans, puis demande à quelqu'un de prévenir la police.
"L'avion était à 8 kilomètres de l'aéroport et tout à coup nous n'avons plus eu de réponse", a-t-il dit.
Tout récemment, le 15 janvier 2009, un Airbus A320 de la compagnie US Airways avec plus de 150 personnes à bord, était entré en collision avec des oiseaux. Grâce à l'action exemplaire du pilote, il s'était posé sur le fleuve Hudson à New York, sans faire de victime.

Les médias américains ont montré des débris de l'appareil en train de brûler dans un quartier résidentiel. Il neigeait sur la région au moment de l'accident, un phénomène habituel en cette saison.
Douze habitations ont été évacuées en raison des fumées toxiques, selon le Buffalo News, un journal local.
L'appareil transportait 2,6 tonnes de kérosène et s'est transformé en boule de feu en s'écrasant au sol, a expliqué Chris Collins, un responsable du comté d'Erie à CNN.
"L'avion a de toute évidence explosé lors de l'impact. Il y a eu un gros incendie au départ. Il s'est écrasé tout près d'une caserne de pompiers, donc ils ont pu être sur place dans les secondes suivant le crash", a-t-il dit.
Un témoin de l'accident, Tony, a raconté à une chaîne de télévision que l'avion était tombé "en piqué" vers sa voiture.
"L'aile gauche était légèrement vers le bas, penchée sur le côté si vous voulez. C'était une trajectoire directe vers le bas", a raconté cet homme.
David Luce, qui habite à environ 150 mètres du lieu de l'accident, a entendu une énorme explosion et vu des flammes d'environ 15 mètres de haut.
"Le bruit a été assez fort, puis s'est arrêté", a-t-il raconté. "Une ou deux secondes plus tard, il y a eu une explosion assourdissante. J'ai cru que quelque chose avait heurté notre maison. Toute la maison a tremblé".
"Il y a eu une première explosion, puis comme des tirs... ensuite des explosions secondaires qui ont duré une dizaine de minutes".
L'homme est alors sorti de chez lui et a vu la carcasse de l'avion écrasée sur une maison. "La maison était aplatie. Il n'y avait plus de maison, seulement un tas de décombres qui continuait à brûler".




AFP

Vendredi 13 Février 2009

Mots clés : bombardier, buffalo, crash


Maghreb | International | Dépêches





Newsletter









Galerie
Le Bourget 2009
MAS2014_0006
Mme Annie Lagrande, Directrice de l'IMA




Recommandez Aeronautique.ma








Top Aviation Sites
AVIATION TOP 100 - www.avitop.com Avitop.com