Aeronautique.ma
Aeronautique.ma







Maghreb

Crash du vol AH 5017: L'équipage avait demandé à se dérouter


Infographie LeFigaro
Infographie LeFigaro
Selon le secrétaire d'État français aux transports, l'analyse des boîtes noires de l'avion d'Air Algérie "prendra peut-être plusieurs semaines". Six ingénieurs du Bureau d'enquêtes et analyses (BEA) y travaillent à temps plein.

L'équipage du vol d'Air Algérie qui s'est écrasé au Mali, faisant 118 morts, avait demandé à "rebrousser chemin" avant que le contact ne soit perdu et alors que la météo était "mauvaise", a précisé le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius. "Toutes les hypothèses seront examinées dans le cadre de l'enquête. Ce que nous savons d'une façon certaine, c'est que la météo était mauvaise cette nuit-là, que l'équipage de l'avion avait demandé à se dérouter, puis à rebrousser chemin, avant que le contact ne soit perdu", a déclaré le ministre. 
 
Le ministre a insisté sur la difficulté à récupérer les dépouilles des victimes: "Le recueil des dépouilles des victimes est engagé. Il se fait dans des conditions extrêmement difficiles. Les restes sont pulvérisés, la chaleur est accablante", a-t-il expliqué.

À bord de l'avion, un McDonnell Douglas MD-83 loué par Air Algérie auprès de la société espagnole SwiftAir, se trouvaient 54 Français, 23 Burkinabés, 8 Libanais, 6 Algériens et des ressortissants de plusieurs autres pays et les six membres, espagnols, de l'équipage.
 

Aeronautique.ma / Communiqué

Lundi 28 Juillet 2014

Mots clés : air algérie


Maghreb | International | Dépêches | Revue de presse






Newsletter









Galerie
MAS_20140008
MAS2014_0108
Le petit train du salon




Recommandez Aeronautique.ma






Dans le forum

demande de stage pfe

Emploi - Lundi 30 Juillet - IDADOUB HICHAM

Delhi Escorts

Humour - Mercredi 25 Juillet - vishakha

Des relents nauséabonds

Actualités - Lundi 2 Juillet - Hassan


Top Aviation Sites
AVIATION TOP 100 - www.avitop.com Avitop.com