Aeronautique.ma

Aeronautique.ma
Recevez la newsletter AEROHEBDO


Par Aeronautique.ma / Communiqué le Mercredi 9 Juin 2021

Espagne: Création de ACE Aerofondo, un fonds de soutien au secteur aéronautique



SEPI Desarrollo Empresarial (Sepides), Airbus, Indra et Tikehau Capital ont lancé un fonds doté de 100 millions d'euros pour aider les entreprises espagnoles liées au secteur aéronautique qui sont en difficulté en raison de la crise causée par la pandémie.


Usine Airbus San Pablo à Séville
Usine Airbus San Pablo à Séville
Le fond appelé ACE Aerofondo "les entreprises qui font partie de la chaîne d'approvisionnement aérospatiale espagnole qui ont été affectée par les effets de la crise engendrée par la pandémie", précise un communiqué de Sepìdes, organe d'investissement du gouvernement espagnol.

SEPI participe au fonds avec un engagement initial de 33,3 millions d'euros, au même titre que Tikehau Capital, tandis qu'Airbus s'est engagé avec 28,3 millions d'euros, et Indra, avec 5 millions.

Ace Capital Partners, filiale de Tikehau Capital spécialisée dans l'investissement dans les industries et technologies stratégiques, sera en charge de la gestion du fonds.

L'ACE Aerofondo, qui sera ouvert à la participation future d'autres investisseurs, pourra développer son activité pour une durée maximale de douze ans, avec une période d'investissement prévue qui sera au cours des trois premières années, extensible à cinq, et sera gérée par un comité stratégique et un comité d'investissement.

Selon le communiqué, plus de 70 entreprises de taille moyenne qui jouent "un rôle pertinent au sein du tissu industriel espagnol" pourront bénéficier de ce fonds pour continuer à apporter "de la valeur ajoutée" au secteur aérospatial espagnol, qui a une " longue histoire de résultats à la fois dans des niches et aussi sur des marchés plus larges », rappelle le communiqué.

La création de ce fonds s'inscrivait dans l'accord conclu fin juillet 2020 entre le constructeur européen et le gouvernement espagnol, dans le cadre de leurs négociations pour tenter de maintenir les emplois d'Airbus en Espagne, après que l'entreprise ait annoncé une réduction des effectifs. Cela allait toucher au départ 1 600 emplois.

Actuellement, Airbus a trouvé des alternatives pour quelque 1 100 employés et cherche des solutions pour les autres, tout en envisageant la fermeture de son usine de Puerto Real pour intégrer sa charge de travail dans l'autre usine qu'elle possède également à Cadix.