Aeronautique.ma
Aeronautique.ma







Aviation civile

Importante réduction des vols de Ryanair vers et à partir du Maroc


Importante réduction des vols de Ryanair vers et à partir du Maroc
Comme annoncé en Avril "Ryanair: Moins de vols vers le Maroc pour l'été 2012 ", la compagnie irlandaise vient de confirmer, ce jeudi 28 juin, une importante réduction des ses vols vers et à partir le Maroc.

La compagnie aérienne low-cost supprimera, à partir du 1er octobre, 34 vols hebdomadaires, à savoir 8 fréquences de Nador, 8 d’Oujda, 6 de Fès, 8 de Marrakech et 4 de Tanger. Selon la direction de la compagnie irlandaise, cette décision a été prise après que l’Office National Des Aéroports (ONDA) du Maroc ait « renié ses engagements en imposant une société en situation de monopole pour la gestion des opérations au sol, ce qui aurait résulté en une forte augmentation des charges pour la compagnie aérienne ».

"Ryanair est entré dans des accords à long terme avec les Autorités du tourisme marocain et l'ONDA, dans le cadre d'un plan de 5 années avec le gouvernement marocain afin de développer la croissance touristique. Ryanair a spectaculairement surpassé ses engagements en vertu de ces accords, devenant la deuxième compagnie aérienne du Maroc et s'assurant que le gouvernement marocain atteigne ses objectifs sous un délai plus court que les 5 années prévues. Il est regrettable que l'ONDA ai maintenant perdu de vue la clé vers le succès de notre partenariat, permettant d'offrir des tarifs bas sur base de coûts bas." a déploré Michael Crawley, directeur exécutif de Ryanair, dans un communiqué relayé par Zonebourse.com.

Il a ajouté que: "Ryanair ne peut accepter des augmentations de coûts si elle souhaite augmenter davantage la croissance économique. Il est complètement inacceptable que l'ONDA augmente les coûts des opérations de Ryanair au Maroc et irréaliste de s'attendre à une croissance du business dans un tel contexte. En conséquence, je regrette d'annoncer que nous procèderons à ces réductions importantes qui auront comme résultat de diminuer de 100.000 le nombre de touristes annuels ainsi que de provoquer une perte annuelle en dépenses touristiques et des pertes d'emplois pour l'économie marocaine, le tout pour un total de 50 millions d'euros. Ryanair distribuera maintenant cette capacité ailleurs, sur les nombreux autres marchés cherchant sérieusement à développer la croissance de Ryanair, et étant apte à offrir sur le long terme des coûts bas durables afin de soutenir les tarifs bas garantis de Ryanair.".

Importante réduction des vols de Ryanair vers et à partir du Maroc
L'Office National Des Aéroports (ONDA) vient de répondre dans un communiqué aux déclarations du directeur exécutif de Ryanair, en précisant qu'il n’existe aucun monopole de handling au Maroc. En effet, depuis 2004, date à laquelle le processus de libéralisation de l’activité handling a débuté, les relations ONDA / Handlers sont régies par les lois et règlements nationaux qui fixent les conditions de fourniture des prestations d'assistance au sol.

L'exercice de ces prestations est octroyé dans le cadre de marchés objets d'appels d'offres internationaux lancés par l'ONDA. L’appel d’offre ouvert et international pour la sélection d’opérateurs handling a abouti en 2012, à la sélection de deux opérateurs, de référence et dimension internationale. Il s'agit de 2 handlers au Nord et 2 au Sud (RAM Handling et Swissport), et 3 handlers à Casablanca (Globalia, RAM Handling et Swissport).

La fixation des prix des services de handling ne sont pas du ressort de l’ONDA qui n’a pas l’autorité d’interférer dans les négociations commerciales entre les compagnies aériennes et les handlers. Comme cité dans le point ci dessus, seul un prix plafond peut être fixé et ce afin de sécuriser les compagnies aériennes.

Et l'ONDA ajoute qu'outre les mesures incitatives accordées depuis 2007 et qui ont été prolongées jusqu’à fin 2013, la dernière révision de la grille d’incitation tarifaire a permis d’augmenter sensiblement l’attractivité des aéroports marocains, mesures dont les compagnies Low Cost sont parmi les principaux bénéficiaires, de part la nature de leur trafic.

L’ONDA invite l’ensemble des compagnies aériennes à continuer à s’inscrire dans la démarche règlementaire initiée par le gouvernement marocain dans le cadre de sa politique de libéralisation des activités d’assistance en escale, tout en améliorant la qualité de service prestée aux passagers.

Aeronautique.ma

Vendredi 29 Juin 2012

Mots clés : ryanair


Industrie | Aviation civile | Aviation militaire | Espace | Sport | AEROEXPO 2010






Newsletter






Galerie
MAS20140355
IMA - Logo
MAS20140274