Aeronautique.ma
Aeronautique.ma







International

Le Brésil enregistre un nouvel échec du Rafale à l'export

Le Brésil a fait son choix, et c’est donc le Gripen NG, l’avion de combat du suédois Saab qui équipera son armée de l’air. Un choix qui se fait aux dépens du Rafale français conçu par Dassault Aviation et du F/A-18 Super Hornet de l’Américain Boeing. L’annonce de la présidence brésilienne met fin à dix ans de négociations. Et, visiblement, c’est le prix qui a été déterminant dans le choix brésilien pour un avion monomoteur au détriment de deux biréacteurs.


Malgré le déplacement au Brésil de François Hollande il y a quelques jours, le gouvernement brésilien a tranché, mercredi, en faveur de l'avion de chasse suédois Gripen NG aux dépens du français Rafale. Un contrat estimé à 5 milliards de dollars.

La France attend toujours un premier client pour son Rafale. Le ministre brésilien de la Défense, Celso Amorim, a confirmé, mercredi 18 décembre, que le gouvernement avait opté pour l'avion de chasse suédois Gripen NG aux dépens du Rafale français dans l'appel d'offres portant sur l'achat de 36 appareils pour un montant estimé à plus de cinq milliards de dollars.

"Après avoir analysé tous les faits, la présidente Dilma Rousseff m'a chargé d'informer que le vainqueur (...) est l'avion suédois Gripen NG", a déclaré M. Amorim lors d'une conférence de presse tenue peu après la diffusion de l'information par les médias locaux.

En visite il y a quelques jours au Brésil, le président français François Hollande n'a pas réussi à faire pencher la balance en faveur de l'avion de chasse de Dassault.


Aeronautique.ma / AFP

Jeudi 19 Décembre 2013


Maghreb | International | Dépêches





Newsletter









Galerie
IMA - Internat
MAS2014_10071
MAS2014_0108




Recommandez Aeronautique.ma




Vos commentaires




Top Aviation Sites
AVIATION TOP 100 - www.avitop.com Avitop.com