AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique et du Spatial

Le Maghreb unifie ses efforts pour accompagner le developpement du secteur aeronautique


Par MAP, le 13 Juin 2006


Les établissements chargés des aéroports dans les pays du Maghreb sont résolus à mettre en place un cadre unifiant leur positions et leurs efforts pour accompagner les mutations que connaît le secteur aéronautique sur le plan international, a souligné le directeur général de l'Office national des aéroports (ONDA), Abdelhanine Benallou.


Le Maghreb unifie ses efforts pour accompagner le developpement du secteur aeronautique

Dansune déclaration à l'agence MAP, en marge d'une rencontre réunissant lesreprésentants des instances chargées des aéroports au niveau duMaghreb, dont les travaux se sont ouverts lundi à Casablanca, M.Benallou a indiqué que "nous avons un besoin pressant d'une structuremaghrébine unifiée au niveau des aéroports surtout dans cetteconjoncture marquée par la préparation à la certification des aéroportsqui entrera en vigueur en 2007".
Ceci, a-t-il précisé, suppose unecompétition de plus en plus ardue pour bénéficier de la libéralisationdu transport aérien tout en tenant compte des exigences de qualité etde sécurité inhérentes au nouveau système de navigation aérienne.

La réunion préliminaire qu'a abritée le Maroc, en présence dureprésentant de l'Union du Maghreb Arabe (UMA) et de deux délégations,algérienne et mauritanienne, a-t-il dit, vient concrétiser l'idéeadoptée, sur proposition de son organisme, par les ministres maghrébinsdu transport dans le cadre des recommandations issues de leur réunionl'année dernière à Tunis, visant la création d'une organisation oud'une instance représentant l'ensemble des aéroports maghrébins.

Unetelle structure, selon lui, vise notamment à consacrer la culture dudialogue entre les membres des instances chargées des aéroports auniveau du Maghreb et ce, dans le but d'appuyer le secteur du transportaérien dans les pays de l'UMA, de développer la coopération et lacoordination entre les aéroports maghrébins et d'unifier leurspositions sur les tribunes internationales dans le domaine del'aviation civile tout en étant un porte-parole officiel des questionsmaghrébines d'intérêt commun brandissant comme devise "La voix desaéroports maghrébins".

Figurent également parmi les objectifsescomptés de cette nouvelle instance, l'encouragement de l'échange dusavoir-faire et des données dans les différents domaines de l'aviationcivile et la dynamisation de la politique de complémentarité et decoopération entre les aéroports maghrébins dans la perspective de leurcertification.

Il s'agit également de développer les activitéscommerciales des aéroports tout en mettant en place un guide pourl'enregistrement et l'évaluation des différentes expériences dans cedomaine, en plus de l'accompagnement, via des recommandations, lesopérations de privatisation et de la recherche de mécanismes pouraccélérer la mise en œuvre de la politique de "l'open sky" entre lespays maghrébins.

Le directeur général de l'infrastructureauprès du secrétariat général de l'UMA, Abdelkader Bouchentouf, avaitsouligné, à l'ouverture de cette rencontre, dans une allocution au nomde l'Union, que cette réunion s'inscrit dans le cadre du renforcementde la coopération entre les aéroports maghrébins conformément auxrecommandations de la 10e session du Conseil des ministres duTransport, tenu en janvier 2005 à Tunis, et de la 9e session de laCommission de l'aviation civile, du transport aérien et des aéroports,tenue en mai 2003 au siège du secrétariat général.

Selon M.Bouchentouf, cette réunion vise à examiner les mécanismes susceptiblesde dynamiser l'union des aéroports maghrébins, d'intensifier et derenforcer la coopération entre ses membres dans différents domaines, enparticulier en matière de l'échange du savoir-faire, en plus de laconsolidation des moyens et des systèmes d'exploitation et de gestiondes aéroports.

Il s'agit également d'assurer la mise en œuvredes recommandations des colloques concernant les facilités et lesdispositions ayant trait au renforcement de la sécurité des aéroportset à l'amélioration de la qualité de leurs prestations.
M.Bouchentouf a exprimé, à ce propos, son optimisme à ce que cetteréunion puisse donner lieu à des recommandations tenant compte desmutations que connaît la région maghrébine dans le domaine de lagestion des affaires de l'aviation civile et des aéroports maghrébinsen particulier.

Le premier jour de cette réunion a étécaractérisé par l'examen du projet du statut de l'Union des instancesdes aéroports maghrébins dont les dispositions portent notamment surles questions de gestion de ces infrastructures et l'activation du rôlede l'Union maghrébine des aéroports en tant que porte-parole uniquedans les réunions des organisations internationales.

Le projetinsiste également sur la défense des positions communes au nom desaéroports maghrébins civils devant toutes autorités et instances dutransport aérien, en plus de l'échange des données, des technologies etdu savoir-faire ayant trait à la sûreté et à la sécurité de lanavigation aérienne.

Le projet vise également à mettre en placeune stratégie complémentaire en matière de ressources humaines et derenforcement des compétences, outre le développement des activitéscommerciales des aéroports maghrébins.

Le programme de cetteréunion maghrébine comprend notamment une visite de terrain au chantierd'extension de l'Aéroport international Mohammed V, du Centre nationaldu contrôle de la sécurité aérienne, de l'Académie internationaleMohammed VI de l'aviation civile, en plus d'un exposé sur lacertification des aéroports.