Aeronautique.ma

Aeronautique.ma
Recevez la newsletter AEROHEBDO


Par MAP le Mardi 23 Mars 2010

Le Maroc est un modèle à suivre en matière de sécurité aérienne



L'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) compte sur l'expertise du Maroc pour «piloter» la région de l'Afrique du Nord et lui servir de modèle à suivre en matière de sécurité aérienne, a souligné samedi à Marrakech, Mohamed Kheir Hassoun, vice- président exécutif de la Fédération internationale des associations des pilotes de ligne (Ifalpa) pour la région de l'Afrique et du Moyen-Orient.


Le Maroc est un modèle à suivre en matière de sécurité aérienne
Dans un entretien à l'agence MAP, en marge des travaux de la 65e Conférence de l'Ifalpa qui se poursuivront jusqu'au 23 mars dans la cité ocre, Kheir Hassoun a salué l'assistance et l'aide qu'accorde le Royaume à l'Ifalpa et à l'Oaci pour le renforcement de la sécurité aérienne et la lutte contre les catastrophes aériennes.

Et de poursuivre que l'aviation civile en Afrique du Nord ne cesse de connaître un développement remarquable et important comme en témoigne d'ailleurs, la participation massive et l'implication effective des pilotes de ligne marocains dans ce domaine, considérant que l'un des objectifs majeurs de l'Oaci est de parvenir à l'éradication du fléau des accidents d'avions.

Pour cet expert, «l'une des causes essentielles de ces catastrophes réside dans l'inobservation par nombre de pays africains des décisions prises par l'Oaci notamment, celles liées à l'amélioration du système des communication et contrôle ou encore à la qualité de l'éclairage au sein des aéroports».

Kheir Hassoun a tenu à indiquer également que la tenue de cette Conférence de grande envergure au Maroc se veut un témoignage éloquent de la confiance placée dans le Royaume par la communauté aéronautique internationale, et un signe de reconnaissance de la compétence des pilotes de ligne marocains.

Il a fait observer aussi que lors de ce conclave des pilotes de ligne du monde à Marrakech, il sera procédé à l'adoption d'une batterie de mesures de nature à améliorer ostensiblement la sécurité aérienne, appelant, dans ce contexte, l'ensemble des Etats à y adhérer afin de réduire le taux des accidents aériens.

Initiée par l'Association marocaine des pilotes de ligne (AMPL) en partenariat avec plusieurs départements et établissements publics du Royaume, la 65e Conférence de l'Ifalpa, connaît la participation de près de 800 participants parmi des pilotes de ligne, des experts et des spécialistes en sécurité aérienne et en aviation civile, ainsi que des constructeurs et des sponsors du secteur aéronautique.

Organisée pour la première fois au Maroc, cette manifestation de grande envergure se propose de servir de plateforme d'échanges mais également de renseignement sur les dernières avancées en matière de sécurité aérienne et de l'aviation civile dans le monde, tout contribuant au renforcement de la représentativité de l'AMPL au niveau régional, et celle du Maroc au sein de l'Ifalpa.



Mots clés : ifalpa, maroc, sécurité