AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique et du Spatial

Le français SEFCA investit dans la sous-traitance


Par Leconomiste, le 29 Septembre 2003


Coût: 25 millions de DH
· Participation du capital-risqueur Accès capital Atlantique

Une nouvelle unité de sous-traitance aéronautique démarrera ses activités fin septembre. Baptisée Aéronautique SEFCAM, cette structure est spécialisée dans la tôlerie fine et le traitement de surface d'alliages légers.


C'est une filiale du groupe français SEFCA, spécialiste en sous-traitance aéronautique. Montant de l'investissement: près de 25 millions de DH. Le capital d'Aéronautique SEFCAM est détenu à hauteur de 34% par la société Accès capital Atlantique SA (ACASA), une société à capital risque créée par la CDG et la Caisse de dépôt et placement de Québec.

Située dans la technopole de Casablanca, "la nouvelle unité permettra la création de 30 à 40 postes d'emploi", a annoncé Hassan Laaziri, directeur investissement chez ACASA. Selon ce dernier, l'implantation du groupe français au Maroc, à travers sa nouvelle filiale, est un choix stratégique qui lui permettra de compléter son offre de service. Surtout que l'environnement est propice. "Il y a un pôle de sous-traitance qui est en train de se créer autour de Maroc aviation (filiale de Sogerma elle-même filiale d'Airbus qui émet 50% des commandes mondiales)". C'est ce qui a encouragé davantage le groupe SEFCA à investir le marché marocain. Surtout qu'il sera le seul spécialiste de traitement de surface, service qu'il pourra mettre à la disposition des autres opérateurs à travers sa filiale. "Il pourra même avoir pour clients les autres sous-traitants qui constituent le nouveau pôle de sous-traitance", ajoute le directeur investissement d'ACASA. Le groupe SEFCA pourra ainsi compléter ses prestations fournies, à partir du Maroc, aux grands donneurs d'ordres européens (Airbus, Eurocopter, Dassault), précise la société dans un communiqué.

Pour Hassan Laaziri, cette prise de participation dans Aéronautique SEFCAM est la deuxième opération d'Accès Capital Atlantique depuis sa création en septembre 2001. Cette participation se décline en un plan d'investissement étalé sur les 3 à 4 années à venir. En sa qualité de société à capital-risque, ACASA compte "sortir du capital d'Aéronautique SEFCAM au bout de 4 à 5 ans", a souligné Laaziri. A noter que la première opération de la société était l'entrée dans le capital de Hightech Payment System (HPS), spécialisé dans les logiciels monétiques. Actuellement, le "capital-risqueur" se penche sur deux autres projets dans les domaines de l'emballage et l'électronique. Ces deux projets sont en cours de finalisation, a annoncé Laaziri.

Signalons également qu'Accès capital Atlantique gère un fonds de 300 millions de DH réparti entre les investisseurs fondateurs et les compagnies d'assurances. Il s'agit d'Axa Assurance, CNIA, MAMDA/MCMA et Wafa Assurance. D'ici fin 2003, la société compte réaliser un montant d'investissement de 80 millions de DH.

Le groupe SEFCA, quant à lui, est une société de sous-traitance aéronautique située en région de Marseille. Elle emploie 420 personnes et possède cinq sites de production à proximité des grands donneurs d'ordres européens.