Aeronautique.ma
Aeronautique.ma







Aviation civile

Open sky: Royal Air Maroc s'adapte

Le Conseil d’administration de Royal Air Maroc s’est réuni lundi dernier au siège du groupe à Casablanca, sous la présidence de son PDG, Driss Benhima, des administrateurs représentants l’Etat et les actionnaires privés dont la SNI.


Open sky: Royal Air Maroc s'adapte
Les travaux du conseil ont porté sur l'examen des actions de Royal Air Maroc, pour s'adapter au nouveau cadre réglementaire du transport aérien au Maroc et développer ses parts de marché.

Ainsi la toute nouvelle approche marketing de la compagnie, axée sur une diversification de la gamme de produits et une segmentation de l'offre pour répondre aux attentes des clients, était au menu de la réunion. Le produit «Access Blue» visant à faire bénéficier les clients de la RAM des prix charters sur les dessertes de sa filiale low cost, Atlas Blue, qui connaît un énorme succès, a fait l'objet de discussion. La pertinence de cette approche commerciale est une réponse à l'open sky avec l'Union européenne. D'autres actions marketing et commerciales ayant également donné des résultats satisfaisants, comme celles portant amélioration des services au sol et à bord pour élever le niveau du standard, n'ont pas échappé aux débats. Il fallait s'y attendre. Le Conseil d'administration semble décider d'en finir avec toutes «ces rumeurs et intox visant à ternir l'image de la RAM». Une sorte de mise au net nécessaire selon Benhima, «sur ce qui se dit et écrit sur le groupe».
La réunion du conseil a ensuite discuté des résultats de l'exercice 2005-2006 de RAM, en nette progression. Sur l'ensemble des marchés, au terme de l'année qui finit en novembre, la compagnie affiche des évolutions importantes avec une progression de 27% de son trafic régulier international. Au menu du conseil également, la nouvelle grille de programme des vols de la compagnie pour l'année 2007. Une grille caractérisée par une offre en progression et une densification des fréquences sur plusieurs destinations. Sur le continent africain, la compagnie continuera à développer son réseau avec une offre qui atteindra 70 fréquences hebdomadaires, dès début 2007, contre 60 actuellement. L'objectif de ce renforcement, selon la direction d'exploitation de la compagnie, vise essentiellement à améliorer le taux de connectivité de l'aéroport de Casablanca en tant que hub de la compagnie. A noter que la part des vols internationaux assurés par Royal Air Maroc et transitant par cet aéroport passera, selon les prévisions, à 35% en 2007 contre 30% en 2006.

Pour le staff du groupe, toutes ces mesures sont destinées à renforcer les fondamentaux du modèle économique mis en place par la compagnie, qui s'appuie sur un réseau articulé autour de l'aéroport Mohamed V comme plateforme internationale de correspondances.

Offres prix astuces
Il s'agit de billets à tarification «aller simple» que le client compose. Il organise son voyage aller et retour en choisissant le tarif aller et le tarif retour qui correspond à son besoin, ces offres sont valables sur quelques lignes province Maroc et Europe.

L'economiste

Jeudi 23 Novembre 2006


Industrie | Aviation civile | Aviation militaire | Espace | Sport | AEROEXPO 2010






Newsletter






Galerie
MAS20140546
DSC02255.jpg
MAS20140019