Aeronautique.ma
Aeronautique.ma







International

Premier rapport du BEA après un mois sur le crash du vol AF447


Premier rapport du BEA après un mois sur le crash du vol AF447
L'avion ne s'est pas disloqué en vol. Le Bureau d'Enquêtes et d'Analyses (BEA), chargé de l'enquête technique sur les causes de l'accident, a dévoilé son premier rapport d'étape sur la catastrophe jeudi après-midi au Bourget. Il y a exclu l'hypothèse d'une dislocation en vol de l'avion et a affirmé que les sondes Pitot constituaient un "élément" mais pas la cause de l'accident.

L'examen des pièces récupérées "amène à faire le constat suivant: l'avion n'a pas été détruit en vol", a dit le responsable de l'enquête Alain Bouillard, lors d'une conférence de presse. "L'avion? au vu des éléments de l'avion retrouvé, paraît avoir heurté la surface de l'eau en ligne de vol, avec une forte accélération verticale", a-t-il ajouté. Aucun gilet de sauvetage gonflé n'a été retrouvé ce qui montre que "visiblement les passagers n'étaient pas préparés à un amerrissage", a dit M. Bouillard.

Par rapport aux sondes de vitesse, le bureau a ajouté qu'elles ne peuvent être à ce stade considérées comme à l'origine de la catastrophe. Ces sondes sont "fortement soupçonnées dans les incohérences de vitesse. C'est un élément mais ce n'est pas la cause" de la catastrophe, a déclaré Alain Bouillard.

Par ailleurs, le rapport pointe une communication défaillante entre les contrôleurs brésiliens et sénégalais, les premiers n'ayant pas contactés ces derniers pour leur "confier" l'avion, ce qui a pu retarder d'une heure ou deux le déclenchement des recherches.

Une seconde phase de recherche «avec d’autres moyens et suivant d’autres méthodes» pourrait débuter après le 14 juillet.


Synthèse Aeronautique.ma

Jeudi 2 Juillet 2009

Mots clés : af447, bea, crash


Maghreb | International | Dépêches





Newsletter









Galerie
Salle Open space
MAS2014_10065
DSC02411.jpg




Recommandez Aeronautique.ma








Top Aviation Sites
AVIATION TOP 100 - www.avitop.com Avitop.com