Aeronautique.ma
Aeronautique.ma







International

RAM et Air France souffrent d'une pénurie de kérosène à Bamako


Aéroport Bamako-Senou
Aéroport Bamako-Senou
Les Maliens qui voulaient se rendre à l’étranger par voie aérienne en fin décembre 2008 ont vécu un véritable calvaire. Ils n’ont en effet pu prendre leur vol à cause d’un manque de Kérosène a Bamako.

Selon le quotidien malien Le Républicain, la pénurie en kérosène a provoqué la colère de toutes les compagnies aériennes qui desservent la capitale, notemment Air France et Royal Air Maroc qui assurent quotidiennement des vols le Mali et les principales capitales occidentales.

Par manque de Kérosène, les deux compagnies ont décidé de revoir leur calendrier de vol en direction du Mali. Après avoir annulé certains vols, annulation qui a causé beaucoup de désagréments aux passagers maliens en partance pour l’extérieur et en provenance de l’extérieur. Le transport du Fret a été  aussi considérablement revu à la baisse et ne reviendra à la normale que le 6 janvier 2009.
 
Pour le chef du bureau des produits pétroliers, le manque de Kérosène qui a été observé vers la fin de l’année 2008 a été provoqué par la fréquence de rotations des pèlerins de retour de la Mecque et surtout les fêtes de fin d’année dans certains pays côtiers (le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Ghana entre autres). Ces pays, à cause de ces fêtes, peuvent observer un arrêt de travail de 3 voire 4 jours. Toutes choses qui empêchent nos camions-citernes de se ravitailler correctement et de rallier le Mali.

Selon lui, «un avion qui se pose, s’il n‘est pas sûr d’être ravitaillé ne prendra jamais de risque». C’est ce qui explique l’attitude de la Compagnie Air France qui consomme à elle seule près de 30 000 litres de Kérosène par jour.

Quant à celle de la Royal Air Maroc, affirme en outre le chef du bureau des produits pétroliers des douanes du Mali, sa position peut s’expliquer par le volume actuel de Kérosène existant au moment des faits. Ce volume qui est normalement de 300 000 litres pour le ravitaillement de 15 à 20 avions était loin du compte. En fin décembre 2008, le volume de Kérosène existant au Mali était largement en dessous du ravitaillement de 15 à 20 avions.

Du côté des autorités, cette colère des compagnies aériennes ne se justifie point. Le chef du bureau des produits pétroliers des douanes du Mali, affirme que même la nuit des avions sont ravitaillés. De plus, il y a une exemption des droits des carburants des vols internationaux. Ce qui veut dire en clair, qu’aucune compagnie aérienne ne paie un franc sur l’essence avion.


Synthèse Aeronautique.ma

Jeudi 8 Janvier 2009

Mots clés : afrique, bamako, mali


Maghreb | International | Dépêches





Newsletter









Galerie
DSC02259.jpg
Dreamliner0007
MAS2014_0128




Recommandez Aeronautique.ma








Top Aviation Sites
AVIATION TOP 100 - www.avitop.com Avitop.com