Aeronautique.ma

Aeronautique.ma
Recevez la newsletter AEROHEBDO


Par Aeronautique.ma / MAP le Mardi 31 Mai 2011

Royal AIr Maroc: Le dialogue social reporté à l'année prochaine




Les représentants des syndicats et la direction du groupe Royal Air Maroc ont décidé de reporter le dialogue social au-delà de l'année en cours, indique un communiqué de la compagnie nationale.

"Compte tenu de la situation financière de l'entreprise, par solidarité et par souci de préserver l'emploi au sein de la compagnie et ses projets ambitieux de développement, le personnel de Royal Air Maroc, par la voix de ses représentants syndicaux, et la direction ont décidé d'un commun accord de reporter au 1er janvier 2012 toutes les dispositions concernant les augmentations des salaires", indique-t-on de même source.

Les réunions entre le PDG de la compagnie nationale, Driss Benhima, et les représentants syndicaux, les 28 et 31 mai, ont permis d'informer les partenaires sociaux sur la situation de Royal Air Maroc et d'être à l'écoute de leurs commentaires et de leurs préoccupations.

Elles ont été, par ailleurs, l'occasion d'examiner les résultats du dialogue social engagé durant le mois d'avril dernier entre le gouvernement, le patronat et les centrales syndicales les plus représentatives.

Après avoir rappelé les difficultés conjoncturelles qu'affronte la compagnie depuis 2008, le PDG de la RAM a précisé que le groupe fait face, s'agissant de 2011, à une conjoncture difficile marquée par une augmentation du prix du carburant à 115 dollars US contre 81 dollars budgétisé, situation qui entraîne une hausse de la facture carburant de 42 pc, une baisse du trafic du mois de mai de 11 pc et une prévision de moins 10 pc pour juin 2011, suite aux événements géopolitiques survenus dans la région.

"Ces facteurs exogènes très lourds impactent de manière grave la situation financière de la compagnie avec des pertes estimées à 20 millions de DH par semaine. Avec le déficit attendu à fin 2011, Royal Air Maroc va connaître pour la première fois de son histoire des pertes annuelles importantes qui menacent ses fondamentaux", ajoute le communiqué.

Aujourd'hui, l'objectif urgent et prioritaire est de dépasser cette situation critique au plus vite tout en lançant un projet de développement ambitieux pour faire de Royal Air Maroc un acteur de premier plan à l'échelle de l'Afrique.

Concernant les résultats du dialogue social au niveau national, il a été décidé que le groupe RAM devrait s'inscrire dans cette dynamique sociale de satisfaction des revendications les plus pressantes du personnel. Le cahier des revendications déposé par les partenaires sociaux auprès de la direction de la compagnie doit constituer la référence des discussions à venir.

Une importance particulière sera accordée à tous les éléments du dialogue social en vue de faciliter la restructuration du facteur humain dans le sens de l'augmentation de la productivité, de l'amélioration de la qualité de service et de la baisse des coûts globaux de production.

Par ce geste de solidarité, le personnel de Royal Air Maroc entend exprimer son attachement à la compagnie et sa contribution aux décisions stratégiques rendues nécessaires par l'évolution du transport aérien dans le Royaume. Il demande à la Direction d'exprimer au gouvernement son souhait de voir se mettre en place un plan national de développement du secteur du transport aérien de nature à accompagner le groupe dans ses projets de développement à l'échelle continentale, poursuit le communiqué.

En sa qualité d'entreprise nationale, Royal Air Maroc, et en concertation avec les partenaires sociaux, continuera à rester fidèle à ses valeurs de citoyenneté, de responsabilité sociale et d'attachement au dialogue social.