AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique et du Spatial

Royal Air Maroc: Airbus propose l'A321Neo et Boeing cherche à garder le monopole


Par Synthèse, le 28 Septembre 2011



Royal Air Maroc: Airbus propose l'A321Neo et Boeing cherche à garder le monopole
Selon le quotidien Français LaTribune, des discussions sont en cours entre Royal Air Maroc et Boeing pourraient aboutir à l'éjection d'Airbus de la flotte de la compagnie aérienne marocaine. "L'objectif de ces discussions est de sortir de la flotte de la RAM quatre A321 et de verrouiller le monopole de Boeing pour 15 ans. Ceci sous couvert d'un plan d'économies de la RAM", a assuré au quotidien une source proche d'Airbus.

Un porte-parole d'Airbus, a par contre déclaré à l'agence Reuters mercredi que l'avionneur serait "surpris" que Royal Air Maroc exclue ses appareils de sa flotte à la faveur de ceux de son concurrent américain Boeing. "Pour utiliser nos avions, ils ont dû développer des compétences et des partenaires. Nous serions surpris que Royal Air Maroc cesse de les exploiter", a-t-il indiqué, en ajoutant que la compagnie aérienne marocaine exploitait quatre A321 depuis huit ans. La Tribune ajoutait que cette question serait abordée lors de la visite du président français Nicolas Sarkozy au Maroc jeudi.

Airbus cherche à vendre des Airbus A320 ou A321neo, version remotorisée de son monocouloirs, à Royal Air Maroc. Ces appareils permettraient à Royal Air Maroc de réduire ses coûts de 30% selon le porte parole d'Airbus.

Royal Air Maroc a annoncé il y a quelques semaines son intention de vendre dix avions, dont ses quatre Airbus A321, cinq ans après leur achat, et cinq Boeing 737-500, afin de lever un milliard de dirhams et de ramener à cinq ans l'âge moyen de sa flotte.

L'Etat marocain a proposé la semaine dernière d'injecter 1,6 milliard de dirhams dans le capital de la compagnie, pour lui permettre de renforcer sa capacité à honorer ses engagements financiers dans le cadre d'un contrat programme.

Mots clés : A321, Airbus, Boeing