AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique et du Spatial

Royal Air Maroc apporte plus de précisions sur l'incident de Montréal


Par Aeronautique.ma, le 5 Novembre 2013


Seules quatre personnes ont subi des contusions légères, alors que les clients qui devaient prendre le même appareil pour effectuer le vol vers Casablanca ont été informés de l’incident. Ils ont été pris en charge par la compagnie en matière d’alimentation, hébergement et transport terrestre.


Royal Air Maroc précise dans un communiqué que l'incendie qui s'est déclenché sur le véhicule handler dans un aéroport Canadien n’a pas endommagé l'avion et que les conditions d’évacuation se sont déroulées dans de bonnes conditions

Royal air Maroc ajoute dans le même communiqué que l'incident s'est produit sur le vol AT 206 du lundi 04 novembre, opéré sur un B767-300. Il a atterri à l’aéroport de Montréal à 21h45 GMT en provenance de Casablanca. Quelques secondes plus tard, et lorsqu’un véhicule de chargement et déchargement des bagages relevant de la société chargée du handling s’est approché de la soute de l’avion pour le traiter, le véhicule a pris feu.

L’agent du handler a tenté d’éteindre le feu grâce à un extincteur portable. Néanmoins, le feu n’a pas été maîtrisé ; ce qui a nécessité l’intervention des sapeurs pompiers qui ont éteint l’incendie.

L’avion est immobilisé pour les besoins de l’enquête

Par mesure de précaution et conformément aux règles de sécurité, le commandant de bord a donné l’ordre de déclencher les toboggans pour évacuer les 231 passagers de l’avion. L’opération de débarquement s’est déroulée dans de bonnes conditions.

Seules quatre personnes ont subi des contusions légères au moment de l’évacuation via les toboggans et elles ont été transférées à l’hôpital par ambulance. Un périmètre de sécurité a été mis en place autour de l’appareil et le véhicule de chargement et déchargement des bagages pour engager des investigations autour de cet incident.

Les clients qui devaient prendre le même appareil pour effectuer le vol vers Casablanca ont été informés de l’incident. Ils ont été pris en charge par la compagnie en matière d’alimentation, hébergement et transport terrestre.