AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique et du Spatial

Ryanair: 108 vols par semaine fin 2007


Par La presse, le 14 Mai 2007



Ryanair
Ryanair
« Il y a trois ans, nous ne voulions pas venir au Maroc, parce que nous estimions qu'il y avait assez de routes aériennes à développer en Europe et des liaisons vers le Maroc nous paraissaient peu prometteuses », dit Neil Mills, directeur du développement d'easyJet. Le transporteur a fait son entrée au Maroc il y a six mois. Son grand concurrent, Ryanair, première compagnie à bas tarifs du monde, a suivi en février dernier. À la fin de 2006, Ryanair exploitait 68 vols par semaine entre l'Europe et le Maroc. Le transporteur prévoit accélérer la cadence à 108 vols dès la fin de cette année et à 130 vols hebdomadaires en 2008.

« Cette année, nous ferons voyager 300 000 personnes entre l'Europe et le Maroc et nous prévoyons que ce flux grimpera à 800000 passagers en 2010 », indique Bernard Berger, directeur du développement des nouvelles routes chez Ryanair. Royal Air Maroc a lancé une filiale à bas tarifs établie à Marrakech, Atlas Blue, pour desservir des routes secondaires comme Bruxelles/Marrakech, Lyon/Fès,etc. En tout 22 nouvelles compagnies aériennes ont fait leur entrée dans le ciel marocain depuis 2004. La plupart d'entre elles sont des compagnies à bas tarifs : Air Berlin, Hapagfly, Jet4you, Aigle Azur,Helvetic Airways.



Naturellement, cette invasion a eu un impact formidable sur les prix. « On trouve aujourd'hui des vols Madrid/Casablanca à 55 euros », observe le ministre marocain des Transports, Karim Ghellab.« Avant 2004, le tarif moyen d'un billet Paris/Casablanca s'élevait à 500 euros. Il a chuté à 250 euros. » Cette chute des prix a des effets stimulants sur la demande.



Le flux annuel de visiteurs au Maroc agrimpé de 4 millions en 2001 à 6,5 millions en 2006. Et cela avant même que le premier tout-inclus n'ait ouvert ses portes. Mais les touristes viennent se faire bronzer à Agadir et, surtout, ils viennent découvrir les villes généreusement pourvues en étoiles par le guide Michelin avec leurs médinas surgies directement du Moyen-Âge : Fès, Marrakech, Rabat, Essaouira, Meknès ou Ouarzazate.