AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique et du Spatial

SMES accroît sa capacité de maintenance


Par , le 17 Juillet 2006



SMES accroît sa capacité de maintenance

Snecma Morocco Engine Services (SMES), co-entreprise contrôlée par Snecma Services (51 %) - société du Groupe SAFRAN - en partenariat avec Royal Air Maroc (49 %) vient de terminer l'adaptation de son banc pour les essais du CFM56-7 dans ses ateliers de Casablanca. Cet outil, doté des technologies et systèmes d'acquisition et de contrôle les plus récents est opérationnel depuis le 1er juillet 2006.





Grâce à un investissement de plus de 3,5M$, SMES devient le premier atelier de réparation des moteurs Boeing 737 Nouvelle Génération sur le continent africain et le sud du bassin méditerranéen.





Les outillages, la formation des techniciens, ainsi que les ressources logistiques ont été adaptés pour accueillir cette nouvelle activité synonyme de nouveaux contrats. Actuellement plus de 4 000 moteurs CFM56-7 sont livrés avec un potentiel de croissance très prometteur.





La décision de SMES d'investir le marché de la maintenance du CFM56-7 confirme son rôle de pionnier et de leader sur la région. Depuis sa création en 1999, l'entreprise n'a cessé de croître pour tripler son Chiffre d'Affaires sur les 3 dernières années.





Pour Jean-Lin Fournereaux, président-directeur général de Snecma Services, « ce renforcement de notre unité marocaine s'inscrit dans notre stratégie de développement au plan mondial. Ces nouvelles compétences associées au très haut niveau de compétitivité de cet atelier contribueront à renforcer considérablement notre présence commerciale sur le marché du CFM56-7 ».





Pour sa part Mohamed Bellatig, directeur du Centre Industriel Aéronautique de Royal Air Maroc et président du Conseil d'administration de SMES souligne que « cet élargissement de notre offre de services constitue une étape essentielle dans le développement et la croissance de notre centre de réparation aéronautique. SMES a dorénavant la capacité de poursuivre son développement et d'augmenter de plus 50 % le nombre des moteurs à réparer dans les prochaines années. »





Snecma - Communique de presse








Mohamed Ouitassane
Ingénieur de formation, fondateur de Aeronautique.ma média citoyen qui, par son contenu et sa... En savoir plus sur cet auteur