AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique

Aeronautique.ma
Recevez la newsletter AEROHEBDO



Simulation et gestion d'une situation de crise à l'aéroport Mohammed V


Par Aeronautique.ma / MAP, le 27 Avril 2012



Simulation et gestion d'une situation de crise à l'aéroport Mohammed V
Un exercice de sûreté en salle a été organisé, vendredi, à l'aéroport Mohammed V de Casablanca à l'initiative de l'Office national des aéroports (Onda). Baptisé "ExamV-01/12", cet exercice de gestion de crise, tenu sous la supervision de la Direction de l'aviation civile (Dac), est organisé conformément aux exigences et recommandations du Programme national de sûreté de l'aviation civile et de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI).

Cette simulation de gestion de crise est initiée en coordination avec l'ensemble des représentants des différents organismes concernés par la chaîne de sûreté, notamment l'ONDA, Royal Air Maroc, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la Gendarmerie royale.

Aucune partie des intervenants n'était au courant du déroulement de l'exercice, de ses détails ou encore de son dénouement. Il s'agissait d'agir sur le vif, avec célérité et selon les développements d'une situation imprévisible devant une situation de crise.
Le but de l'exercice est d'évaluer le travail de l'équipe de gestion de crise, l'efficience de la chaîne de commandement des différents intervenants et le fonctionnement du centre directeur des opérations d'urgence.

La simulation, qui a duré deux heures en salle, a permis de tester le plan de gestion de crise de l'aéroport et mettre à l'épreuve les différents corps de sécurité impliqués, leur coordination et l'efficacité de l'intervention, sans toutefois oublier le traitement des victimes et des médias.
Elle a aussi permis aux experts de la sûreté et de la sécurité aéroportuaire d'évaluer les capacités décisionnelles de l'équipe de gestion de crise et de jauger la fiabilité du système de sûreté de l'aviation civile, mis en place au niveau de cette plate-forme aéroportuaire.

A l'issu de cet exercice, un rapport d'évaluation sera établi par les autorités compétentes et un nouveau plan d'action corrective sera élaboré et mis oeuvre lors de la prochaine simulation de crise en sûreté aéroportuaire.