AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique

Aeronautique.ma
Recevez la newsletter AEROHEBDO



Un marocain succombe à une attaque cardiaque à bord d'un avion d'EgyptAir à l'aéroport d'Oran


Par Aeronautique.ma / MAP, le 5 Juin 2014



Un citoyen marocain a succombé mardi à une attaque cardiaque à bord d'un avion de la compagnie Egypt Air qui s'est posé d'urgence à l'aéroport de la ville algérienne d'Oran, alors qu'une équipe médicale locale a estimé que son état ne nécessitait pas son évacuation de l'appareil, apprend-on de source consulaire. Alerté par les autres passagers du malaise de ce Marocain résidant à Athènes, le commandant de bord du vol Le Caire-Casablanca a dû rebrousser chemin vers l'aéroport le plus proche, jugeant que le défunt était dans un état critique, relate la même source. 
 
Lorsque l'avion a atterri sur le tarmac de l'aéroport aux alentours de 13H15, un équipe médicale, composée d'un praticien et d'un assistant, a considéré que le passager marocain ne présentait aucun signe alarmant, mais il va s'avérer par la suite qu'il souffrait de tuberculose, d'après les documents trouvés dans ses bagages. 
 
Le commandant de bord, qui n'a pas été convaincu par cet avis, a refusé de reprendre le vol en exigeant que le jeune passager, qui rentrait au pays via Le Caire, soit transporté dans un hôpital, ce qui a donné lieu à un échange tendu entre les occupants de l'appareil, 133 voyageurs et 10 membres d'équipage, et les responsables de l'aéroport. Moins d'une heure après, Abderrazzak El Bidaoui, un natif de la région de Kelaat Sraghna en 1977, va rendre l'âme, à la grande peine des autres passagers, dont des compatriotes et des ressortissants étrangers, qui ont protesté vivement contre le comportement du médecin qui l'a examiné. 
 
A la demande des services consulaires marocains, le parquet général s'est saisi de cette affaire et le corps de la victime, transporté à la morgue de la deuxième ville algérienne, sera soumis à autopsie en vue de déterminer les circonstances du décès.