Aeronautique.ma

Aeronautique.ma
Recevez la newsletter AEROHEBDO


Par MAP le Mercredi 4 Février 2009

Une centaine de parachutistes en stage à Béni Mellal




Une centaine de parachutistes en stage à Béni Mellal
Un stage international de parachutisme sportif a débuté récemment à Béni Mellal, avec la participation d'une centaine de passionnés venus de tous les continents.
Organisée tous les ans à l'aérodrome de la ville, cette manifestation de parachutisme et du vol à voile, reçoit des pratiquants de France, de Belgique, de Suisse, des Etats-Unis d'Amérique et du Brésil, ainsi que de l'Asie et de certains pays arabes. Selon le Commandant de l'aérodrome, Abdelali Karim, cette diversité de nationalités "traduit, à n'en point douter, la renommée mondiale du site", puisque la plate-forme est classée parmi les 10 premières du monde.
Encadrés par des instructeurs et des personnes plus expérimentées, les stagiaires profitent de la longue durée (3 mois) pour explorer les richesses touristiques de la région et pratiquer d'autres activités, telles que la randonnée, l'équitation et l'escalade.

En développant une structure adaptée, l'Office national des aéroports (ONDA) a clairement signifié sa ferme volonté de privilégier l'intérêt économique et social de la région et d'encourager un sport d'exception, d'autant plus que la plate-forme a permis une évolution notable du parachutisme au Maroc, souligne le commandant de l'aéroport dans une déclaration à la MAP. "Cette initiative de l'ONDA est fructueuse", s'est-il réjouit.
Le nombre de nuitées engendrées par cette activité sportive n'a cessé d'évoluer ces dernières années, enregistrant en 2007-2008 une augmentation de 340 pc par rapport à l'année 2002-2003.
Des raisons de géographie certes, mais aussi une infrastructure et des services de qualité, poursuit le commandant de l'aéroport.

Géographiquement, le site demeure praticable, durant la saison hivernale, alors que les stations européennes souffrent du mauvais temps en cette période de l'année, explique-t-il.
Anticipant cette inversion, l'ONDA a très tô t mis en place l'infrastructure nécessaire, y ajoutant un service d'accueil fort agréable: tentes caidales et restauration sur place retiennent les touristes, fortement charmés par un accueil dans la grande tradition du pays.
"Avant, nous avions des touristes de passage, aujourd'hui c'est un tourisme de séjour", a-t-il dit, indiquant que la hauteur du largage, qui est de 4.500 mètres, "permet aux participants de bien goûter les sensations extraordinaires du parachutisme".


Une centaine de parachutistes en stage à Béni Mellal
L'aérodrome bénéficiera d'un vaste programme de mise à niveau pour recevoir les avions de transport civil et développer un trafic aérien commercial national et international, dans le cadre d'une convention signée entre l'ONDA et le Conseil de la Région de Tadla-Azilal.

Les travaux prévoient l'aménagement d'une desserte routière et d'un parking véhicules, la réalisation d'une centrale électrique et d'un bâtiment de sécurité incendie d'une surface globale de 400 m2, ainsi que la construction d'un bloc technique et d'une tour de contrô le de 500 m2, d'une clô ture secondaire séparant la zone terminale de la zone technique sur 1250 ml (mètre linéaire).
Il sera également procédé à la mise en place d'installations pour le guidage en route des avions et le balisage nocturne, ainsi qu'à l'équipement de la tour de contrô le.
L'enveloppe globale de l'investissement pour ce projet, d'une durée de réalisation de 18 mois, est d'environ 80 millions dh.

Ce projet porteur s'inscrit dans le cadre des efforts de l'ONDA visant la contribution effective au désenclavement des différentes régions du Royaume, en tant qu'acteur important résolument engagé pour le développement économique et social aux plans régional et national.