AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique et du Spatial

WAGA 2022 : Les aéroports africains accélèrent leurs actions pour réduire les émissions carbone


Par Aeronautique.ma / Communiqué, le 25 Octobre 2022


Aeronautique.ma - Marrakech: La communauté mondiale des exploitants d'aéroports et des acteurs de l'aviation se réunit à Marrakech à l'occasion du WAGA 2022 (Assemblée générale annuelle 2022 de l'ACI Afrique/monde) organisé par l'office Nationale Des Aéroports (ONDA).


A cette occasion, l'Airport Carbon Accreditation (ACA) a annoncé aujourd'hui de nouveaux aéroports accrédités et les niveaux atteints par ceux déja accrédités. Une attention spéciale à été accordée aux 25 aéroports africains qui traitent désormais leurs émissions dans le cadre du programme ACA. 

Ainsi, l'ONDA a rempli toutes les conditions pour accréditer deux aéroports supplémentaires: l'aéroport de Rabat-Salé et l'aéroport de Fès Saïss et sont désormais au niveau 1 de Mapping. Les aéroports de Marrakech Menara et de Casablanca Mohammed V, ont réussi à passer au niveau 2 de Réduction.

En Tunisie, l'aéroport international de Monastir Habib Bourguiba exploité par TAV Airports a rejoint le programme directement le niveau 2 "Réduction", comme l'aéroport international d'Enfidha Hammamet, le premier aéroport à être accrédité sur le continent et aussi le tout premier à atteindre le niveau 3 de l'Optimisation. L'aéroport de La Réunion Roland Garros est l'autre aéroport en Afrique à avoir atteint ce niveau. Le seul aéroport neutre en carbone sur le continent est l'aéroport international d'Abidjan Félix-Houphouët-Boigny en Côte d'Ivoire.

Au total, 25 aéroports africains dans 13 pays traitent actuellement leurs émissions de carbone à l'un des six niveaux disponibles dans le cadre de l'Airport Carbon Accreditation. Ensemble, ils couvrent plus de 40 % du trafic aérien de passagers en Afrique (selon les niveaux de trafic de 2019).

Ali Tounsi, Secrétaire général de l'ACI Afrique, a déclaré : « Je suis ravi de voir de plus en plus d'aéroports africains rejoindre le programme Airport Carbon Accreditation et progresser vers ses niveaux supérieurs. Ces réalisations montrent que les aéroports de la région contribuent déjà de manière très tangible à l'objectif ambitieux à long terme de l'OACI de zéro CO2 net pour l'aviation internationale d'ici 2050 - car ils traitent et éliminent les émissions sous leur propre contrôle, tout en travaillant de plus en plus avec des entreprises opérant dans leurs locaux pour influencer d'autres réductions de CO2. Aujourd'hui, nous célébrons les réalisations des aéroports accrédités en carbone et encourageons tous les aéroports africains à se joindre à l'élan.

Mots clés : ACA, ONDA, WAGA2022