AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique et du Spatial

Abbas Ibn Ferness au Féminin


Par Article soumis par Mr Abdelkader Kherrat. , le 7 Février 2009


Quand on regarde un avion au ciel, on éprouve souvent un sentiment d’admiration et la question qui revient souvent « comment des tonnes de métal peuvent être soulevé dans les airs?». Ce domaine a attiré l’intérêt des hommes et des femmes à travers le monde et les ages. Un savant Musulman a dit «Si un jour, l’homme pourra explorer la lune, alors je verrai que tout musulman qui s’est contente de la terre n’en est pas un ».


On ne peut dissocier de la mémoire de tout musulman l’aéronautique et Abbas Ibn Ferness . Mais l’époque de Abbas Ibn Ferness est loin derrière nous. Si on sait que le monde l’a connue qu’en 810 et qu’il l’a pleuré en 887. Cet homme de l’Andalouse qui a failli perdre la vie à 65 ans, en essayant de voler avec sa confection des ailes en bois recouvertes d’un habit de soie garni de plume de rapace. Avec ses dix minutes dans les airs qui lui ont coûté les deux jambes cassées à l’age de la retraite.
Une histoire de fierté a raconté à nos enfants, mais nos enfants pourront nous dire Papa/Maman quand s’est arrivé cette histoire?. Et depuis, qu’avons nous fait, y avait-il un autre Abbas?

L'atelier
L'atelier
Le monde musulman commence à redécouvrir ce monde de passion, où un homme à la retraite ne pense plus à passer son temps dans un café ou une mosquée à tuer le temps, mais à risquer de perdre l’usage de ses jambes pour voler.

Un des Abbas Ibn Ferness de l’Algérie, Mr Ben Ouali Sais s’est écrasé en 2003 avec son touffa5 avant de réussir son second vol en 2004. Il s’est dit qu’en Algérie seulement, il y a au moins dix tentatives de fabrication d’engin volant. Les jeunes étudiants finissants de l’institut d’aéronautique de Blida font partie de cette catégorie. Ces jeunes qui voulaient tenter leur chance avant l’age de la retraite.

Asma Mayouf, Imen Said Kouadri et Abdelhadi Troudi
Asma Mayouf, Imen Said Kouadri et Abdelhadi Troudi
En 2006 nous avons connu le Chirad , et maintenant nos jeunes filles nous ont démontré que ce domaine n’est pas réservé exclusivement au masculin de cette communauté.
Deux jeunes filles Mme Asma Mayouf et Imen Said Kouadri avec l’aide d’un maître charpentier Mr Abdelhadi Troudi ont pu fabriqué un avion à une place avec la supervision de leur promoteur et professeur à Institut d’aéronautique de Blida Mr Hocine Bentrad qui mérite tout notre respect.

En pleine action
En pleine action
On voit clairement la fierté de ces deux jeunes filles et de leurs parents. Et dire que Abbas Ibn Ferness n’est pas seulement une légende, il est de retour et il se matérialise à travers nos jeunes garçons et même à travers nos jeunes filles.

Abbas Ibn Ferness au Féminin

Mots clés : algerie, blida



Commentaires...

1.Posté par Meziane Samir le 10/02/2009 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Franchement bravo allikoum, vous etes la fierte et l'espoir de notre pays dans ce domaine de hautes technologie.
Bon courage et continuer

2.Posté par ahcene chabbi le 10/02/2009 15:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bon courage ca fait plaisir de lire des nouvelles comme ca.esperons qu'il y aura toujours plus de personns a s'interesser a ce domaine.et le reve continue............

3.Posté par Hentour karim le 10/02/2009 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bravo asma et imen ça fait vrément plaisir de vous voir faire un tel succés, vous etes la fièrté de notre institut et de notre pays.
bonne continuation!!

4.Posté par Said Kouadri IMENE et Mayouf ASMA le 12/12/2009 15:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

merci beaucoup . c'est un grand plaisir de voir et d'entendre des mots pareil
merci pour vos encouragements et comme on dit la3kouba inchalah l 1 nouvel avion inchalah mais cette fois ci inchalah. vous serez avec nous inchalah parceque vraiment sa n'a pas été aussi facile que vous voyez . on a gravement souffert mais kima ykoulo yad wahda matsafak et bien sur lm3awna taghlab sba3 . ensensemble on fera des merveilles inchalah. je voudrais tous specialement remercier ce grand homme algerien,Mr Abdelkader Kherrat qui merite tous le respet. cette personne qu'on considere vraiment comme un vrai pere un vrai idole merci Mr.

5.Posté par LABADI Mohamed le 01/08/2010 11:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis très fier de cette grande réalisation qui reflète tout ce que j'avais rêvé depuis mon enfance ..construire un avion pour l'Algérie.

L'Algérie est fière de vous .. puisque vous avez démontré que vous avez un courage et une nationalisme plus que les hommes .. Mais malheureusement, vous ne trouvez pas un coup de main .. Parce que vous êtes dans une pays du Tiers Monde.

J'ai une question ! Si cette réalisation a réalisée en Europe, Canada ou en Etats-Unis, quelle sera la réaction du gouvernement ou des fonctionnaires de l'État ?
Surement, ne sera pas comme en Algérie !!!

Enfin, Je suis très heureux d'étudier avec ces deux filles dans l'I.A.B.. et je les souhaite de tout mon cœur plus de succès.

Et Si Dieu le veut, l'Algérie sera fabriquée un avion avec ou sans nous.

Mais, j'espère que ce sera avec nous (espoir et rêve) !!!!!!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :

Avis important : Nous ne sommes pas responsables des messages postés sous les articles de notre site et nous ne garantissons aucunement la précision, l'utilité, ni si l'information est complète, et nous ne sommes pas responsables du contenu de ceux-ci.