AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique et du Spatial

Aucun cas de grippe A/H1N1 au niveau des aéroports Marocains


Par MAP, le 15 Mai 2009



Affiches à l'aéroport MohammedV (Cliquez pour agrandir  ) - ph.Aéronautique.ma
Affiches à l'aéroport MohammedV (Cliquez pour agrandir ) - ph.Aéronautique.ma
Aucun cas de grippe A H1N1 n'a été enregistré parmi les voyageurs transitant par les différents aéroports internationaux du Royaume, a affirmé le directeur général de l'Office Nationale des Aéroports (ONDA), Abdelhanine Benallou.
Les trente portiques thermiques placés dans les principaux aéroports du pays ont permis de détecter 244 passagers avec une température élevée due à des maladies ordinaires qui n'ont aucun lien avec la grippe A H1N1, a indiqué M. Benallou qui s'exprimait lors d'un point de presse jeudi soir au terminal 2 de l'Aéroport Mohammed V.

Les portiques thermiques acquis par l'ONDA appartiennent à la dernière génération, et chacun est muni de six caméras capteurs thermiques qui assurent une redondance d'informations ayant une sensibilité thermique de 0,1 C à 20 C avec étalonnage optimisé pour les températures de corps des passagers entre 35 C et 45 C aux niveaux du poste frontalier de l'aéroport et du point de transit réservé au changement de vol ou de destination, a-t-il précisé.
Dès l'annonce de l'apparition du virus de la grippe aviaire, l'ONDA a acquis ces portiques thermiques pour prévenir l'infiltration du virus au Maroc, a poursuivi M. Benallou.

Il a rappelé, dans ce sens, que le Maroc a été parmi les premiers pays du monde à acquérir ce type sophistiqué et certifié de portiques, ajoutant que l'intérêt accordé par l'ONDA aux aéroports internationaux s'explique par la nature de l'activité de ces aérodromes qui constituent la destination de vols internationaux en provenance de pays où le virus a été annoncé.
Pour sa part, Dr. Mohammed Moussif, médecin principal au service médical de l'Aéroport international Mohammed V, a rappelé que le Maroc a ratifié les listes internationales de santé établies par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), notant que le plan national, entré en vigueur depuis 2003, comporte plusieurs mesures nécessaires de surveillance, de prévention et de prise en charge dans le cadre d'une collaboration étroite et permanente entre les départements et les structures concernés.
S'agissant de la stratégie de contrô le des passagers, M. Moussif a précisé que les voyageurs, quelle que soit leur provenance, passent systématiquement par les portiques thermiques, alors que les passagers ayant séjourné au Mexique sont localisés avec suivi médical peu importe leur destination finale au Maroc.

Des fiches de renseignements permettant de détecter les personnes suspectes sont distribuées à bord de l'avion avant de passer par les portiques thermiques, a-t-il souligné, ajoutant que l'unité médicale de l'aéroport est équipée de tous les moyens nécessaires d'intervention.
L'opération de surveillance dans les plus grands portiques du Maroc se déroule en 24 heures et elle est assurée par une équipe médicale composée de trois médecins, d'un infirmier et d'un officier de santé qui assure les gardes, a affirmé M. Moussif.

Les principaux aéroports du Royaume sont dotés de 3.000 boîtes de médicaments de TAMIFLU, dont 1.000 unités sont réservées à l'Aéroport international Mohammed V, équipé de quatre portiques thermiques.



Nouveau commentaire :

Avis important : Nous ne sommes pas responsables des messages postés sous les articles de notre site et nous ne garantissons aucunement la précision, l'utilité, ni si l'information est complète, et nous ne sommes pas responsables du contenu de ceux-ci.