AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique et du Spatial

Aziz Rebbah rencontre l'AMPL pour parler formation des pilotes de ligne


Par Revue de presse, le 31 Juillet 2014



Aziz Rabbah, Ministre de l'Equipement, du Transport et de la Logistique, a rencontré la semaine dernière les représentants de l'association Marocaine des Pilotes de ligne (AMPL) suite à la demande de son président pour débattre de l'avenir de l’Ecole Nationale de Pilotes de ligne (ENPL), filière à 100%  de Royal Air Maroc, depuis 1970.

Le président de l'AMPL a exprimé lors de cette réunion l'inquiétudes des commandants de bord et pilotes membres de l’AMPL face au devenir de la formation des pilotes de ligne au Maroc. Les pilotes ont saisi l'occasion pour rappeler que le dernier plan de flotte validé par le conseil d'administration de RAM et confirmé par le cabinet du ministre fait état de "6 nouvelles appareils (4 modules 100 places et 2 B787) pour l’année 2015, soit un besoin de 30 commandants de bord et 30 copilotes auxquels se rajouteront la dizaine de départ à la retraite pour la même année".
 
L'AMPL a aussi rappelé au Ministre qu'à ce jour aucun planning de marocanisation n’a été mis en place par les autres compagnies de transport aérien au Maroc qui continuent de bénéficier de dérogations octroyées par l’ANAPEC (Agence Nationale de Promotion de l'Emploi et des Compétences)  pour recruter des pilotes étrangers, selon un compte rendu publier sur le site de l'AMPL.
 
Après avoir remercié les représentants AMPL pour leur implication, Mr Rebbah a présenté un bref aperçu de la stratégie de développement de la compagnie Royal Air Maroc, après la réussite du plan de restructuration. I a jouté que la compagnie nationale vise à doubler sa flotte pour l’amener à 90 avions à l’horizon 2025.
 
Mr Rebbah a ensuite rassuré l'AMPL en exprimant "la conviction de son département à faire (re)vivre l’ENPL en lui préservant son statut d’établissement public , rattaché au ministère du transport". Il a ensuite confirmé que le projet de rattachement l’ENPL à l’Académie Internationale MohammedVI de l'aviation civile (AIAC) n'est plus d'actualité pour "des raisons d’incompatibilité juridique". Et d'ajouter que le décret de rattachement de l’ENPL serait en cours de finalisation. Les cours et support de formation homologués seraient en attente d’accréditation par le ministère de l’enseignement supérieur.
 
Toujours selon l'AMPL, le Ministre a confirmé la volonté de l’Etat à créer un pôle régional de la formation aux métiers de l’aéronautique, incluant la formation pilotes de ligne. Il a précisé que pour la rentabilité du projet et son ouverture à l’international, la formation pilote de ligne serait ouverte aux détenteurs du baccalauréat, comme stipulé dans les textes réglementaires. Les membres de la commission AMPL ont alors exprimé leur désaccord et demandé le maintien du niveau actuel des pré-requis en attirant l’attention du Ministre sur le danger d’une sélection « par l’argent et non par le mérite » surentraînerait le choix d’une formation payante.
 
A la fin de la réunion, le Ministre a suggéré la mise en place d’une cellule de réflexion pluridisciplinaire (cluster) englobant des représentants de différents organismes aéronautiques marocains (DGAC, ONDA ,CIE aériennes sous pavillon marocain, organismes de formation, association professionnelles..) pour réfléchir, ensemble, aux meilleures orientations du futur pôle de formation aux métiers de l’aérien.
 




Commentaires...

1.Posté par bamou le 02/08/2014 18:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Après la fermeture de l'ENPL et ces tergiversations on s'acheminera à coup sûr vers la prolifération de ces écoles privées et la reconnaissance de l'administration de tutelle de la formation prodiguée au sein de ces académies.

La seule compagnie Marocaine structurée qui est RAM,sera dans l'obligation de puiser au sein de ses écoles pour combler ses besoins en pilotes.

2.Posté par Alistair le 03/08/2014 17:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour Bamou,

Merci pour ces éclaircissements. Pensez-vous que si RAM puise dans ces écoles privées:
- elle prendra des personnes hors cursus classes préparation ou ingénieur?
- elle les gardera de façon temporaire le temps que l'ENPL forme des pilotes qui les remplaceront par la suite?
De façon globale, que "conseillerez-vous" à des personnes éligibles qui attendent que l'ENPL rouvre mais qui voient les années passer et qui souhaiteraient piloter pour RAM?
Si elles commencent une formation privée JAR, et qu'en cours de route l'ENPL rouvre, seront - elles refusées par RAM même si elles ont fait les classes préparatoire ou ont un diplôme d'ingénieur ?
Merci encore pour vos interventions et vos réponses.

3.Posté par bamou le 03/08/2014 21:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Alistair :

Actuellement dans la filiale de la RAM,RAM express il y a des piltotes qui n'ont pas le cursus classes préparatoires ou ingénieurs.

L'ENPL dans sa format actuelle sous l'égide de la RAM est à oublier,le contrat programme signé entre le gouvernement Marocain et RAM y inclut un volet dans ce sens.

L'ONDA ne peut prendre en charge cette formation pour un problème juridique et administratif.

Comme on connait la lenteur administrative dans notre pays,il faudra attendre des années pour trouver une issue à cette incertitude.

Dans peu de temps la RAM aura besoin de pilotes pour ses avions Embraer E190 et B737 NG et le nombre d'élèves issus de l'ENPL ne suffira certainement pas,c'est la raison pour laquelle des représentants de pilotes RAM,inquits de l'avenir et des incertitudes,sont allés voir le ministre pour débattre de ce sujet devenu épineux.

Pour la suite,je ne peux pas dire davantage,de peur d'anticiper ou de faire avorter les espoirs de candidats Marocains détenteurs de licences JAR et qui ont eu l'équivalence de licence (DAC) ou l'auront certainement...

Wait and see...

4.Posté par Alistair le 05/08/2014 13:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Bamou.

5.Posté par Citoyen le 10/04/2015 21:42 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore plus on parle de meme examinateur et memes licences aeronautique,si vous metttez en doute les liceneces delivrees a despilote qui ont poursuivi une formation prive livre par la dac marocaine par des memes examinateurs qui ont livre aux pilotes

Nouveau commentaire :

Avis important : Nous ne sommes pas responsables des messages postés sous les articles de notre site et nous ne garantissons aucunement la précision, l'utilité, ni si l'information est complète, et nous ne sommes pas responsables du contenu de ceux-ci.